Sysiphe

2652 mots 11 pages
Publié en 1942, ce premier essai philosophique prend comme paradigme (exemple qui sert à construire une théorie) le mythe grec de Sisyphe. Les dieux avaient condamné Sisyphe à rouler sans cesse un rocher jusqu'au sommet d'une montagne d'où la pierre retombait par son propre poids. Ils avaient pensé avec quelque raison qu'il n'est pas de punition plus terrible que le travail inutile et sans espoir. Camus se sert du mythe pour décrire l'attitude de l'homme confronté à l'absurdité de la condition humaine : toute vie, sortie du néant, n'est destinée qu'à retourner au néant. Comment donner du sens à la vie dès lors qu'on a pris conscience de l'absurdité de toute vie ? A. Camus passera en revue plusieurs modèles d'existence : le suicidaire et le croyant, qui cherchent à échapper à l'absurde (l'un par le « grand saut », l'autre en se livrant à une cause, une valeur absolue) ; puis le « héros de l'absurde » et le révolté, qui seuls affrontent l'absurdité de l'existence, le premier en s'y complaisant (don Juan), l'autre en l'affrontant.

Extrait 1.

« Il n'y a qu'un problème philosophique vraiment sérieux : c'est le suicide. Juger que la vie vaut ou ne vaut pas la peine d'être vécue, c'est répondre à la question fondamentale de la philosophie. Le reste, si le monde a trois dimensions, si l'esprit a neuf ou douze catégories, vient ensuite. Ce sont des jeux; il faut d'abord répondre. Et s'il est vrai, comme le veut Nieztzsche, qu'un philosophe, pour être estimable, doit prêcher d'exemple, on saisit l'importance de cette réponse puisqu'elle va précéder le geste décisif. Ce sont là des évidences sensibles au coeur, mais il faut les approfondir pour les rendre claires à l'esprit.
Si je demande à quoi juger que telle question est plus pressante que telle autre, je réponds que c'est aux actions qu'elle engage. Je n'ai jamais vu personne mourir pour l'argument ontologique. Galilée, qui tenait une vérité scientifique d'importance, l'abjura le plus aisément du monde dès

en relation

  • Le mythe de sysiphe
    2602 mots | 11 pages
  • myhte de sysiphe
    593 mots | 3 pages
  • Résumé du Mythe de Sysiphe et du point de vue d'Albert Camus
    645 mots | 3 pages
  • Biographie d'albert camu
    263 mots | 2 pages
  • Dissert
    940 mots | 4 pages
  • L’absurde, c’est le divorce entre l’homme et le monde ».
    712 mots | 3 pages
  • Du bellay
    2066 mots | 9 pages
  • Albert camus
    312 mots | 2 pages
  • le pavé mosaïque 3
    1553 mots | 7 pages
  • Synthèse sur camus
    477 mots | 2 pages