TDDC S Ance 3 Dissertation

3257 mots 14 pages
Dissertation Séance de TD n°3:
« La situation juridique de l’animal »
La construction humaniste de la pensée moderne, notamment la pensée Cartésienne autour de la méthode, n’a laissé semble-t-il qu’une part réduite aux choses extérieures à l’Homme. Bien que notre vie en société n’est pas véritablement de notre cru (voir la multitude d’insectes sociaux par exemple ou dans un sens général les écosystèmes et biotopes), nous avons construit la nôtre dans une démarche fondée autour des relations humaines et des objets qu’elles poursuivent. Dans la division habituelle du vivant on retrouve ainsi l’homme, maître de la nature et de ses fruits par la supériorité de son intellect, l’animal ensemble hétérogènes d’espèce mobiles et le végétal, source d’oxygène, régulateur du climat, et fournisseur de nourriture pour les deux catégories précédentes. Si la place de la végétation dans le droit est « simple » car elle procède de la politique de l’homme dans sa vision de l’environnement, celle de l’animal est plus complexe dans la mesure où il y a un animalis, une vie, qui peut venir interférer dans la classification de notre droit des biens notamment divisé entre personnes et biens. Cette préoccupation est assez révélatrice du changement de philosophie qui s’est opéré depuis la publication du sacro-saint Code napoléon en 1804. Il y a eu la suppression de l’esclavage et la fin de la déchéance de personnalité qui ont constitué à mettre le genre masculin égal dans ses droits, il y a eu la fin de la ségrégation raciale qui coupe court avec des siècles de philosophie ethniciste suprémaciste et enfin, alors qu’on ne l’attendait plus, la libération de la femme. Cette volonté de lisser les régimes juridiques des personnes dans la protection de leurs droits fondamentaux, de leur reconnaissance de leur droit égal doit-elle s’étendre aux animaux ?
D’une philosophie humaniste nous serions alors progressivement passés à une philosophie à tendance biocentriste qui ne régirait plus les

en relation