Théâtre élisabéthain

628 mots 3 pages
le théâtre élisabéthain

Le théâtre élisabéthain désigne le mouvement théâtral qui s'étendit de la fin du XVIe et du début du XVIIe s. en Angleterre, essentiellement à Londres, sous les règnes d'Élisabeth Ire, de Jacques Ier et de Charles Ier. Dominé par la figure de Shakespeare, il correspond à l'âge d'or du théâtre anglais.
Grandes figures: Marlowe/ shakespeare/ ben jonson
Violent, irrespectueux et impudique
Avant période elisabéthaine, les comédiens sont assimilés aux vagabons et aux malfaiteurs MAIS loi de 1572 (mécénat): statut de serviteur de la famille royale ou des aristocrates
Le Théâtre elisabéthain autorise et meme encourage les meutres sur scéne:
Violence, spectacles sanglants, trouve sa source chez le comédien romain SENEQUE
Spectateurs très proches des acteurs
Personnages travestis
Une mauvaise réputation
Pas bcp déors

La tragédie anglaise est libre et utilise tous les moyens théâtraux pour séduire le public.

L'espace théâtral

Avant la fin du XVIe s., il n'existait pas d'édifices spécialement affectés au théâtre. La vie théâtrale était composée de survivances des « mystères » religieux du Moyen Âge, C'est un charpentier, James Burbage, devenu ensuite acteur, qui construit en 1576 le premier théâtre important, The Theatre. A londres il n'y avait qu'un seul théatre en 1575, il y en a 18 à la mort d'elisabéthe 1ere en 1603.
Les théâtres étaient construits en bois, tel le Globe, construit en 1594 au bord de la Tamise qui pouvait contenir jusqu'à 2000 personnes . Ils sont de forme circulaire ou polygonale ; au centre on trouve un espace vide . C'est dans ce théâtre que la plupart des pièces de Shakespeare furent jouées.

La scène
La scène élisabéthaine est l'équivalent d'une arène entourée de galeries, sur trois étages, où se tenait le public.
Une vaste aire de jeu – le proscenium – s'avance dans cette arène ; les acteurs sont donc entourés par le public, sur trois côtés.

Adossée au mur du fond : une petite scène

en relation

  • Le théatre élisabéthain
    1578 mots | 7 pages
  • Le théâtre elisabethain
    481 mots | 2 pages
  • Le thêatre elisabéthain
    366 mots | 2 pages
  • Le théatre élisabethain
    1698 mots | 7 pages
  • Le théâtre elisabéthain
    1103 mots | 5 pages
  • Le théâtre elisabéthain
    977 mots | 4 pages
  • Théatre élisabethain
    826 mots | 4 pages
  • Le theatre elisabethain
    636 mots | 3 pages
  • Le théâtre élisabéthain
    2002 mots | 9 pages
  • Le théâtre élisabéthain
    1820 mots | 8 pages