Thérèse Desqueyroux : La relation entre la condition féminine des années 1920 et le personnage principal : Thérèse Desqueyroux

Pages: 9 (2020 mots) Publié le: 1 septembre 2014
La relation entre la condition féminine des années 1920 et le personnage principal :
Thérèse Desqueyroux

Le personnage principal que décrit Français Mauriac dans son roman Thérèse Desqueyroux, ne ressemble pas à la description féminine typique de ce que l’on connaît des années 1920. La question que se poseraient les lecteurs, pourrait bien être celle du but de cette décision : pourquoidécrire un personnage femelle qui ne se lie pas avec la norme féminine générale de cette époque ? Qu’est-ce que l’auteur voulait-il dire sur les coutumes traditionnelles suivies par beaucoup de familles pour tant d’années ?
Avant de continuer cette discussion, il est nécessaire d’expliquer la position des femmes dans les années 1920s. Les hommes avaient plus de droit que les femmes. Le sexe masculinétait regardé comme le sexe supérieur. En 1804, une nouvelle loi a été promulguée par le gouvernement français : Le Code Napoléon. Ce code affirmait l’incapacité juridique totale de la femme mariée. Par exemple, elles n’avaient pas le droit de signer des contrats, d’accès aux universités, de travailler sans l’autorisation de son mari et elles étaient totalement exclues des droits politiques. Chaquefemme était dépendante d’un homme : soit de son mari soit de son père (si elle n’était pas mariée). Ce code limitait gravement les femmes jusqu’en 1938, quand il a été déclaré inconstitutionnel (Le Code Napoléon, date inconnue). Ainsi, au temps que tous les événements du roman passaient, Thérèse était soumise de ce code judiciaire et de ses limitations.
Comme l’on voit dans le roman, les destinsdes filles des familles très traditionnelles ont été planifiés. Ces familles bourgeoises se sont toujours occupées avec des relations familiales. Elles auraient toujours choisi l’homme qui épouserait leur fille un jour. Le mariage de Thérèse et de Bernard, par exemple, a été conclu dans l’intérêt des deux familles (Suekane, 2009 : 8).
Thérèse se serait toujours mariée avec Bernard, elle n’avaitpas de choix dans cet affaire. Elle n’avait aucune autorité sur son avenir. Il y avait des règles et des procès, et elle n’avait qu’à les suivre sans perturber.
En retournant à Argelouse du Palais du Justice, Thérèse réfléchit à son passé et comment elle est devenue une personne qui commettrait un tel crime. Elle pense à son enfance. Mauriac écrit : « peut-être cherchait-elle moins dans lemariage une domination, une possession, qu'un refuge. Ce qui l'y avait précipitée, n'était-ce pas une panique ? Petite fille pratique, enfant ménagère, elle avait hâte d'avoir pris son rang, trouvé sa place définitive ; elle voulait être rassurée contre elle ne savait quel péril, » (Mauriac, 1927 : 17-18).
Dans cet extrait, Mauriac fait mentionner au vœu de Thérèse de se marier. Elle ne veut passeulement se marier avec Bernard pour avoir plus de « pouvoir » (qui vient avec les propriétés qu’ils partageront), elle veut se marier pour avoir un refuge. Pour elle, dès qu’elle se marie, elle sera en sécurité. Il y a quelque chose qui lui fait peur, et selon Thérèse, la seule manière de se protéger de cette crainte, c’est par le mariage.
En outre, elle dit « jamais elle ne parut si raisonnablequ'à l'époque de ses fiançailles : elle s'incrustait dans un bloc familial, « elle se casait » ; elle entrait dans un ordre, » (18). Ici, l’on voit à ce que soumet le mot « rang » (mentionné sur la page 17), que veut prendre Thérèse. Elle veut occuper l’image traditionnelle d’une femme mariée, celle qui a été endoctrinée chez les femmes de cette époque depuis leur enfance. Elles ont compris qu’ily a un seul rôle qu’elles peuvent jouer dans la vie, et c’est celui d’être la femme d’un homme qui est le patriarcat1 de la famille. Thérèse croit de trouver le bonheur et la sécurité, dont elle a besoin, dans le mariage avec Bernard. Si elle l’épouse, son père sera content, aussi que la famille de Bernard (les hommes les plus pertinents dans sa vie). Elle aurait fini sa tâche pour laquelle...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les personnages dans thérèse desqueyroux
  • Thérèse desqueyroux
  • Thérèse desqueyroux
  • Théreses desqueyroux
  • Thérèse desqueyroux
  • Thérèse desqueyroux
  • Therese desqueyroux
  • therese desqueyroux

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !