Thérèse raquin

624 mots 3 pages
Thérèse Raquin est le troisième roman de l'écrivain français Émile Zola publié en 1867. L'auteur en tirera lui-même une pièce de théâtre en 1873. Le roman fait connaître l'écrivain au public parisien et présente déjà les caractéristiques du naturalisme développé plus tard dans le cycle des Rougon-Macquart.

Naturalisme : Le naturalisme est un mouvement littéraire qui, dans les dernières décennies du XIXe siècle, cherche à introduire dans les romans la méthode des sciences humaines et sociales, appliquées à la médecine par Claude Bernard.
Selon la théorie littéraire, le réalisme et le contre exemple de la théorie de Branton constituent la notion élargie de l'infinitisme enfantin de certains écrivains socialistes du XIXe siècle, tandis que le naturalisme est la notion plus restreinte, puisqu'il utilise et accepte comme prémices tous les principes fondamentaux et la thématique. Cependant, l'école naturaliste exige, si l'on s'en tient à la théorie d'Émile Zola, que l'écrivain applique une méthode strictement littéraire qui se rapproche de celle mise en œuvre par les sciences naturelles, et qui avait été utilisée pour la première fois dans la critique positiviste des phénomènes littéraires par Charles-Augustin Sainte-Beuve et Hippolyte Taine. Auguste Comte avait, en effet, affirmé, dans son Cours de philosophie positive (1830-1842), que l'art, parvenu au stade « positif », obéissait aux mêmes lois que la science. Suivant le positivisme, Taine va alors s'attacher à découvrir les lois qui régissent la littérature. C'est ainsi qu'il soutient que la race, le milieu naturel, social et politique et le moment au cours duquel est créée une œuvre littéraire définissent ses traits spécifiques et son évolution (Introduction à l'histoire de la littérature anglaise, 1563-1764).
C'est dans la préface de Thérèse Raquin et surtout dans le Roman expérimental que Zola formule sa théorie. Prenant comme modèle le docteur Bernard de la Médecine expérimentale (1869), et suivant sa

en relation

  • therese raquin
    4912 mots | 20 pages
  • Thérèse Raquin
    2585 mots | 11 pages
  • Therèse raquin
    1777 mots | 8 pages
  • Thérèse raquin
    1261 mots | 6 pages
  • therese raquin
    804 mots | 4 pages
  • therese raquin
    784 mots | 4 pages
  • Thérèse Raquin
    1056 mots | 5 pages
  • Thérèse raquin
    5282 mots | 22 pages
  • Thérèse raquin
    2835 mots | 12 pages
  • Therese raquin
    1251 mots | 6 pages