Theatre de l'absurde

1113 mots 5 pages
Problématique : Dans quelles mesures les auteurs du théatre de l'absurde révolutionnent t'ils le théatre ? De prime abord le théâtre de l’absurde est un genre théatrale apparu dans les années 1950, se caractérisant par une rupture totale par rapport aux genres plus classiques, tels que la comédie ou la tragédie. Inspiré des surréalistes et des dadaïstes c'est un genre théatral puisant son inspiration de l'intence traumatisme,liée à la Seconde Guerre mondiale . C'est un genre traitant fréquemment de l’absurdité de l’Homme et de la vie en général, celle-ci menant ineductablement à la mort. Le théatre de l'absurde est marqué par une profonde volonter de briser les codes Pour Ionesco,célébre dramaturge du théatre de l'absurde le théâtre de l'absurde est un texte burlesque joué de façon dramatique ou un texte dramatique joué de façon burlesque.. Comment les auteurs du théatre de l'absurde révoltionnent t-ils le théatre ? Nous allons dans un premier temps etudié la volonté des dramaturges du théatre de l'absurde a renverser les codes du théatre "classique" et dans un second temps le théatre de l'absurde une genre qui représente une nouvelle vision de l'absurdité de l'existence . Tout d'abord le théatre de l'adsurde est caractérisé par une rupture totale par rapport aux genres plus classiques, tels que le drame ou la comédie en effet une des caractérisitque les plus marquante de l'asbsurde est le rejet du réalisme, des personnages et de l’intrigue. Souvent on ne trouve pas de personnalités marquées ni d’intrigue dans le sens « narratif » du terme comme par exemple dans la piéce de ionesco "En attendant Godot" les deux protagonistes Vladimir et Estragon, se retrouvent sur scène, à la tombée de la nuit pour attendre « Godot ». Cet homme - qui ne viendra jamais - . En l'attendant, les deux amis tentent de trouver des occupations, des "distractions" pour que le temps passe. il n y a strictement aucun rebondissement ou énevenement quelconques . Le lieu où

en relation

  • Le Théâtre de l'absurde
    661 mots | 3 pages
  • Le theatre de l’absurde:
    1204 mots | 5 pages
  • Le theatre de l'absurde
    275 mots | 2 pages
  • Théâtre de l'absurde
    574 mots | 3 pages
  • Le théâtre de l'absurde
    558 mots | 3 pages
  • Théâtre de l'absurde
    507 mots | 3 pages
  • Le théâtre de l'absurde
    303 mots | 2 pages
  • Le théâtre de l'absurde
    1426 mots | 6 pages
  • Théatre de l'absurde
    1338 mots | 6 pages
  • Theatre de l'absurde
    632 mots | 3 pages