theorie du texte

Pages: 72 (17894 mots) Publié le: 20 juin 2014





Projet de mémoire de Licence





Réalisé par: Sous la direction de :
Ejjaidi Boubker Mr Ajbour Abderrahman

Année universitaire 
2013-2014

REMERCIEMENT

Toutes nos pensées de gratitude et de remerciement se dirigent vers Monsieur Mohammed AIT RAMI, mon Directeur de recherche, pour sa serviabilité, sa patience et son précieuxsoutien tout au long de ma préparation de mémoire, ainsi pour les impulsions qu’il m’a données aux moments où mes idées n’étaient pas encore claires.




DEDICACE

Je dédie ce modeste travail tout d’abord à :
pour son soutien et son aide surtout dans les moments difficiles.
A Ma mère, la flamme de ma vie, la bougie qui m’a toujours guidé vers le bon chemin.
Mon père, à qui je dois toutle respect et l’amour du monde vous, les deux êtres, les plus chers au monde, je dis : merci.
Mes frères et sœurs qui ont toujours répondu présent et qui n’ont jamais cessé de m’encourager.






TABLE DES MATIERES
Remerciement ...…………………………………………………………...……2
Dédicace ……………………………………………………………...………....3
Table des matières ………………………………………………………………4
Introduction...…………………………………………………………...………5
Chapitre I : Les noms des personnages et l’humour ……………………………8
Chapitre II : La religiosité des frérots ……………………………………….…15
2.1. L’Islam et l’humour …………….…………………………………...…16
2.2. Le frérot, un personnage humoristique nédalien ………………….....…16
2.2.1. La naissance d’un type humain………………..………………..…16
2.2.2. Le portrait ……………………………………………..………..…17
2.2.3. L’onanisme…………………………………………….……….…19
2.2.4. La relation avec lafemme……………………………..….…….…21
Chapitre III : L’humour et l’autorité…………………………………..…….….27
3.1. L’agent de l’autorité, un sujet humoristique……………………...…….28
3.1.1. La diabolisation…………………………………………...……….28
3.1.2. L’ignorance…………………………………………….….………34
3.1.3. La corruption………………………………………………………37
3.1.4. La débauche……………………………………………………….39
3.2. Le responsable éducatif, un personnage humoristique ………..…….…41
3.2.1. Laridiculisation ……………………………………………….….41
3.2.2. Le dérèglement de l’exercice de la fonction ...…………………....44
3.2.3. Les égarements des conduites ...………………………….……….47
Chapitre IV : L’humour et l’amour …..…………………….…………….…….50
4.1. La conception particulière de l’amour ……………………………....…50
4.2. Les scènes d’amour et la procuration du rire ……………….………….54
Conclusion……………………………………………………….………..……57Bibliographie……………………………………………………………………59
Introduction :
On a souvent l’habitude d’entendre : « Allons, il faut être sérieux ! » ; « Soyons sérieux ! » ; « Assez de bêtises, revenons aux choses sérieuses »,… . Ces propos sont devenus assez familiers qu’on ne s’y pose aucune question ni y fait aucune réflexion. Mais, c’est quoi le sérieux ? Et comment peut-on le définir ? Le Grand Robert nous présente,entre autres, les sens suivants : « Qui ne rit pas, ne manifeste aucun amusement, aucune gaieté » ; « État de celui qui ne rit pas, ne plaisante pas » ; « Qui est important, en parlant de ce qui met en péril »… Aucune définition ne donne satisfaction. Les différents sens sont contextualisés. Ce qui est sérieux ici, ne l’est pas ailleurs. Donc, concernant la même réalité, on peut avoir deux ouplusieurs sens du sérieux. Le sérieux s’avère souvent absolu, dur, astringent, fanatique, triste comme le souligne Stendhal dans La Chartreuse de Parme : « (…) il doit me trouver une figure sérieuse, ce qui, pour les enfants, veut dire triste. » 1
Ainsi l’humour, qui nous empêche de nous prendre trop au sérieux, est d’une importance vitale. Outre qu’il est un refuge dans les situations gênantes, unmoyen qui permet d’évacuer nos propres peurs et une « arme » offensive pacifique qui crée un climat de paix, l’humour nous relaxe, nous détend, nous fait rire, nous repose. Il nous questionne, nous critique, redresse nos travers. Il nous fait relativiser plein de choses, sans les banaliser pour autant. Tels sont les avantages de l’humour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Barthes théorie du texte
  • theorie plan de texte
  • Commentaire de texte Théorie et pratique
  • Théorie pure du droit, hans kelsen, commentaire de texte
  • « Commentaire du texte de raymond carré de malberg
  • Commentaire du texte de hans kelsen : « la théorie pure du droit » p 299-302
  • La Theorie
  • Théorie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !