Tirade

Pages: 2 (260 mots) Publié le: 26 septembre 2010
C'est l'histoire de toto et toto a la plage qui va dans l'eau avec les méduses et les oursins
Au sein d'une pièce, certaines tirades seprésentent comme des « morceaux de bravoure » à la fois pour l'auteur qui les compose et pour les acteurs qui les interprètent, et sont attenduespar le spectateur comme un sommet dramatique du spectacle. Dans le théâtre français, l'on peut citer, parmi d'autres, ces tirades fameuses,passées à la postérité du fait de leur virtuosité toute particulière :
La tirade où Phèdre déclare son amour à Hippolyte, à l'acte II,scène 5 du Phèdre de Jean Racine : « Oui, prince, je languis, je brûle pour Thésée (…) »
La tirade de Dom Juan sur l'hypocrisie, acte V,scène 2 de Dom Juan ou le Festin de pierre de Molière : « Il n'y a plus de honte maintenant à cela, l'hypocrisie est un vice à la mode, et tousles vices à la mode passent pour vertus. (…) »
La « tirade du nez » du Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand, acte I, scène 4 :
« Ah !non ! c'est un peu court, jeune homme !
On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…En variant le ton, -par exemple,tenezAgressif : « Moi, Monsieur, si j'avais un tel nez,Il faudrait sur-le-champ que je me l'amputasse ! »
(…) »
Dans L'Avare ou l'École du mensongede Molière entre Harpagon et La Flèche, acte I, scène 3.
Dans Le songe d'une nuit d'été de Shakespeare entre Puck et Oberon :
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Tirade
  • TIRADE
  • La tirade de créon
  • La tirade du nez
  • Tirade d arnolphe
  • Tirade d'hermione
  • Tirade de créon
  • La tirade du nez

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !