Tolérance

729 mots 3 pages
La tolérance, c’est accepter la différence des autres et de ne pas leur en porter préjudice. La tolérance c’est le respect de la liberté individuelle d’autrui bien trop souvent bafouée, piétinée, meurtrie. Cette intolérance n’est qu’une des maintes formes desquelles se vêtira la haine, engendrant dans son berceau les graines de la guerre, de la discorde et du chaos. Cette intolérance, loin d’être un phénomène nouveau, à subsister à travers les âges et les civilisations et s’étire dans une liste incommensurable : elle peut être d’ordre moral, religieux, ethnique, social…Mais elle n’en pas moins injustifiable et met en péril la cohésion social et donc l’équilibre d’un pays.
C’est la naissance de cet ethnocentrisme puéril, qui dans la majorité des cas enclenche ce phénomène. En effet, ces individus ont, ancrés dans leur esprit, des préjugés néfastes, qui en faisant abstraction de tout faits concrets, les amènent à penser que leur point de vue discriminatoire, raciste ou ségrégationniste est juste. Ainsi, ces aveugles mus par le sentiment d’être éclairés, ne voient pas l’injustice de leur propos ou de leurs actes.
Les intolérances les plus récurrentes viennent pour la plupart : de la religion, de la culture, des sexes et de la race.
Elle peut-être due à des raisons culturelles comme les conquistadors espagnols qui durant la conquête du nouveau monde, détruisirent la riche civilisation Inca, ou encore des colons qui se partagèrent le monde sans équivoque. Leur entreprise avait pour dessein était d’apporter à ces peuples «barbares» la civilisation et d’éradiquer le paganisme afin que Dieu accorde le salut de leur âme. Car selon eux, les indigènes ayant des valeurs et normes différentes, ils étaient dans le tort. Cette théorie servira à justifier massacres, ethnocides et à d’autres violences. Ils ne prendront pas en compte toutes les richesses culturelles détruites pour rien.
Il peut aussi y avoir des causes religieuses, la plupart s’entendant qu’il n’y a qu’un

en relation

  • La tolérance
    463 mots | 2 pages
  • Tolérance
    275 mots | 2 pages
  • La tolérance
    969 mots | 4 pages
  • la tolérance
    566 mots | 3 pages
  • Tolérance
    596 mots | 3 pages
  • La tolerance
    1532 mots | 7 pages
  • tolerance
    860 mots | 4 pages
  • La tolerance
    2432 mots | 10 pages
  • Tolérance
    311 mots | 2 pages
  • La tolerance
    2442 mots | 10 pages