Torture

Pages: 8 (1397 mots) Publié le: 29 avril 2015
BAUDE 3°E
Rémi



Torture
De Jill Greenberg






SOMMAIRE

I/ PRESENTATION DE L’ŒUVRE : p3II/ THEME DE L’ŒUVRE : p4


III/DESCRIPTION : p4


IV/ ANALYSE : p4-5


V/CONTEXTES : 5-6


VI/ INFLUENCE PRESENTE DANS L’OUEVRE : p6


VII/ MON POINT DE VUE : p7

VIII/ BIBLIOGRAPHIE : p7-8

PRESENTATION DE L’ŒUVRE :

Torture est une photographie réalisée par Jill Greenberg, une grande photographe canadienne.
Cette œuvre mesure 127cm de haut sur 110 cm de large, c’est une photographie retouchéepar logiciel informatique. Elle est tirée de la série End Times qui fut réalisée en 2006 pour une exposition à Los Angeles. Elle est issue d’un style propre à la photographe qu’on pourrait qualifier d’emprunt au réalisme, avec une grande maitrise de la lumière et de la retouche numérique. De ce fait, cette artiste est même surnommée « The manipulator ». End Times comporte 19 photographies quiillustrent toutes l’émotion de tristesse, colère ou frustration de garçonnets et de fillettes en bas âge. Pour obtenir ces émotions l’artiste donna une sucette à tous ces enfants avant de leur retirer rapidement. Cette méthode fut contestée et suscita une polémique car certaines personnes parlent d’une méthode abusive ou même de traitement inhumain.
Jill Greenberg est née le 10 juillet 1967 àMontréal, a grandi à Détroit. Elle entame des études de photographie et obtient son diplôme de la Rhode Island Scholl of Design en 1989. Elle débute sa carrière en tant que photographe pour le magazine américain Sassy puis se fait une grande réputation dans le monde de la photographie grâce à son style novateur, ses portraits de célébrités et ses séries photographiques telles que End Times ou bien mêmeMonkeys. A travers son travail Jill Greenberg est une artiste engagée qui lutte contre l’influence du fondamentalisme chrétien du gouvernement de G.Bush au début des années 2000.













THEME DE L’ŒUVRE :

L’œuvre Torture ou plus généralement la série End Times pourrait être classée dans le thème «  Arts, Etats et pouvoir ». En effet, End Times est une œuvre engagée qui veut faire passer unmessage politique et social. A travers cette série Jill Greenberg critique ouvertement l’influence du fondamentalisme chrétien dans le gouvernement de George W.Bush. Pour expliquer son œuvre, l’artiste dit : « l’innocent pleure le monde qu’on s’apprête à lui léguer ». Elle veut nous sensibiliser à l’importance des décisions politiques et à leur impact sur les générations futures.




DESCRIPTION:

Dans l’ensemble, on peut voir le portrait d’une fillette faisant preuve de tristesse ou de frustration au premier plan avec un fond en dégradé de nuances de noir, de gris et de blanc.
Les couleurs sont claires et froides, le portrait est d’une grande netteté grâce au jeu de lumière et à la retouche numérique. En effet, on peut observer plusieurs sources de lumière : une principale qui vientd’un réflecteur placé au plafond qui est assez douce et deux autres de chaque côté qui sont plus vives et qui éclairent fortement les pommettes de la fillette. Le fond est choisi sobre de telle manière que l’émotion (tristesse, frustration) de la fillette ressorte et interpelle le spectateur. La retouche numérique permet de donner un aspect plus lisse sur certaines parties du visage : les deuxlarmes en dessous de son œil gauche ou la peau en haut de son visage.




ANALYSE

Jill Greenberg, sur la photographie Torture, essaye de mettre en valeur ce visage ou cette émotion grâce à ce plan serré, ce contraste ente le premier plan et la toile de fond et avec ce jeu de lumière. Cette tristesse et cette frustration subites par la fillette sont faites pour nous interpeler. En effet, Jill...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • torture
  • La torture
  • Torture
  • La torture
  • Torture
  • torture
  • La torture
  • torture voltaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !