tpe optique

Pages: 6 (1413 mots) Publié le: 5 janvier 2014
b) Illusions paradoxales

Les illusions paradoxales constituent une catégorie d’illusions optiques induisant le cerveau en erreur . Ce type d’illusion est caractérisé par sapar une représentation d’une image fixe ou en mouvant qui peut être perçue de manières différentes selon des facteurs tels que la subjectivité de l’individu, le temps passé à observer l’illusion, ainsi que la distance àlaquelle l’illusion est perçue.

Objet impossible

 Les illusions ambigües sont des figures bidimensionnelles, c’est-à-dire qui sont développées en deux dimensions de l’espace. La vision du spectateur peut être exacte, à de différents angles. Ainsi, deux personnes qui regardent la figure à partir de différents points de fuite auront toutes les deux une image différente, mais mathématiquementpossible.

CUBE DE NECKER





Le cube de Necker est l’illusion impossible par excellence, Elle représentant un cube s’inversant spontanément dans la perspective. A cause des ombres représentées d’une couleur plus sombre sur le cube (a droite) le cerveau perçoit l’objet en deux dimensions (le cube a gauche) commeétant en trois dimensions. Mais l’ambiguïté réside dans l’impossibilité pour l’esprit humain d’affirmer percevoir la face avant du cube. Deplus La double perception de l’image est causée par le non-respect des lois de la perspective par Necker. En effet, les faces arrière et avant de la figure sont de même dimensions, alors que si cette dernière avait eu des côtés de longueur supérieure àl’autre, il n’y aurait eu qu’une seule perception possible.
L’ambigüité de ce dessin repose majoritairement sur l’hypothèse qu’il comporte des erreurs, notamment aux points d’intersection.
Le cube de Necker est une représentation en perspective cavalière, ainsi les arrêtes parallèles du cube le restent sur le dessin. Toutefois, la figure ne montre pas quelle arrête du cube est devant l’autre lorsque deuxlignes se croisent dans la représentation. Sur la figure en bas a gauche, l’homme perçoit en général la face en bas a droite comme étant la face avant du cube. On peut pour cela dire que le cerveau a une préférence pour cette interprétation, car l’homme perçoit le plus souvent les objets par-dessus.
 Si le cerveau ne retient pas cette possibilité de représentation du cube, c’est à cause de deuxfacteurs basés sur le principe de la Sélection Naturelle, qui sont la vitesse de décision, et la pertinence du choix. Sur la figure en traits simples du cube, le cerveau voit des lignes entrecroisées, et préfère se dire que c’est un cube, vu d’au-dessus ou d’en-dessous, plutôt que de chercher à savoir si certains traits sont devant ou derrière d’autres.
De plus, notre vécu a une grande influencesur la vision des images telles que le cube de Necker. En effet, nous avons tous été habitués, à l’école, à voir des représentations de cubes en traits fins, et d’au-dessus, donc le cerveau interprète la figure comme étant semblable à celles vues lors de l’enseignement.

LETRIANGLE DE PENROSE



Cet objet utilise les contrastes entre les zones d’ombre et de lumière, en mettant en valeur des reliefs, placés à un certain angle, rendant les figures paradoxales.
Lors du premier regard porté sur un objet impossible, nous ne nous rendons pas toujours compte que la figure fixée comporte un défaut, et le spectateur est obligéde déplacer son regard à plusieurs point de l’objet, assez rapidement et de façon circulaire, mais cela dépend de l’orientation de la figure, ainsi que de l’écart de teinte entre les différentes faces de la figure.
Le triangle de penrose reprend les même principe que le cube de Necker, sauf qu’il s’agit ici d’un triangle, et non d’un cube. C’est un objet impossible mis au point par le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Synthèse tpe fibre optique
  • Tpe fibre optique
  • Optique
  • Optique
  • Optique
  • Optique
  • Optique
  • optique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !