Tragédie grecque

8749 mots 35 pages
Le genre tragique a pour origine la Grèce antique. En effet, la tragédie grecque est une manifestation caractéristique de l'Athènes antique du Ve siècle av. J.-C. La date de naissance précise de la tragédie grecque est inconnue : le premier concours tragique des Dionysies se situe vers 534, sous Pisistrate, et la première tragédie conservée (Les Perses d'Eschyle) date de 472[1]. Mais Eschyle avait été précédé de tragiques illustres dont l'œuvre nous est perdue, comme Thespis, Pratinas et Phrynichos[2].

Représentation théâtrale aux origines religieuses indéniables, la tragédie grecque nous est principalement connue à travers trois grands auteurs aux vies successives et rapprochées : Eschyle (né en 525), Sophocle (né en 495) et Euripide (né vers 485-480) et grâce aux trente-deux tragédies de ces auteurs qui nous sont parvenues[3]. L'âge d'or de la tragédie grecque s'achève dès la fin du Ve siècle av. J.-C. : aucune pièce complète n'a été conservée après 404[4], et le programme des Dionysies présente la reprise de tragédies anciennes probablement dès 386 av. J.-C. : comme l'expose Jacqueline de Romilly, « ce fut […] une éclosion soudaine, brève, éblouissante. La tragédie grecque, avec sa moisson de chefs-d'œuvre, dura en tout quatre-vingts ans[5]. »

Caractérisée par des spécificités de jeu, de structure, la tragédie occupe une place particulière au sein de la société athénienne. Les tragédies grecques ont inspiré de nombreux auteurs dans les siècles suivants, et constituent jusqu'à aujourd'hui une référence incontournable, qui se traduit par la fréquence de la reprise de sujets et de personnages propres aux tragiques grecs.
Sommaire
[masquer]

* 1 Origine religieuse et place dans la société athénienne * 2 Aspects formels o 2.1 Chœur et acteurs + 2.1.1 Le chœur + 2.1.2 Les acteurs o 2.2 Structure et langue o 2.3 Conventions, scènes récurrentes et coups de théâtre o 2.4 Les

en relation

  • Tragédie grecque
    251 mots | 2 pages
  • La tragédie grecque
    579 mots | 3 pages
  • La tragédie grecque
    743 mots | 3 pages
  • Tragédie grecque
    290 mots | 2 pages
  • la tragédie grecque
    675 mots | 3 pages
  • La tragédie grecque
    2078 mots | 9 pages
  • La tragédie Grecque
    275 mots | 2 pages
  • La tragédie grecque
    493 mots | 2 pages
  • La tragedie grecque
    2787 mots | 12 pages
  • Tragédie grecque
    1789 mots | 8 pages