Tragique

4319 mots 18 pages
Accueil Genres littéraires vous êtes ici Genres littéraires

Historique et règles de la tragédie

Sommaire

I- La tragédie antique II- Aristote et la tragédie Qu'est-ce qu'une tragédie ?

La fable

Les personnages

III- Les règles de la tragédie classique en France Les trois unités

Les unités : cadre artificiel ou idéal ?

Les bienséances

La vraisemblance

IV- La tragédie peut-elle avoir une fin heureuse ? V- La tragédie après le XVIIe siècle VI- Tragique et tragédie La fatalité, condition première du tragique

Aspects du tragique moderne

Espace des Liens Utiles...

I- La tragédie antique

Le philosophe allemand Nietzsche, dans son livre La Naissance de la tragédie, a tenté d'expliquer historiquement l'apparition de ce genre majeur du théâtre dans la république athénienne du Ve siècle av. J.-C. En fait, les modalités de cette apparition ne sont pas encore connues avec certitude aujourd'hui. Nous avons parlé des origines sacrées et rituelles du théâtre. À cela il faut ajouter deux éIéments clés pour comprendre la naissance de la tragédie dans la Grèce antique: le théâtre est un art communautaire. Il s'est développé à partir des rites et des célébrations officielles de la cité. En outre, ses sujets étaient tirés des mythes et des Iégendes communs aux principales cités grecques.

Trois noms prestigieux résument l'épanouissement de la tragédie: Eschyle, Sophocle et Euripide. On considère Eschyle (525-456 av. J.-C.) comme le fondateur du genre. Ses tragédies s'inspirent de sujets mythologiques, comme son Prométhée enchaîné, ou bien de l'histoire récente, comme dans Les Perses, qui fait référence aux guerres qui opposèrent les cités grecques au puissant empire perse. Avec Sophocle (495-406 av. J.-C.), la tragédie atteint sa maturité littéraire. De son œuvre considérable, on a conservé sept tragédies,

en relation

  • les tragiques
    651 mots | 3 pages
  • Tragique
    355 mots | 2 pages
  • Les tragiques
    1415 mots | 6 pages
  • Le tragique
    1110 mots | 5 pages
  • Les tragiques
    469 mots | 2 pages
  • Les tragiques
    1041 mots | 5 pages
  • Les Tragiques
    2071 mots | 9 pages
  • Les tragiques
    611 mots | 3 pages
  • Tragique
    968 mots | 4 pages
  • Les Tragiques
    2136 mots | 9 pages