Tragique

Pages: 18 (4319 mots) Publié le: 22 février 2011
Accueil Genres littéraires vous êtes ici

Genres littéraires

Historique et règles de la tragédie





Sommaire



I- La tragédie antique

II- Aristote et la tragédie Qu'est-ce qu'une tragédie ?

La fable

Les personnages




III- Les règles de la tragédie classique en France Les trois unités

Les unités : cadre artificielou idéal ?

Les bienséances

La vraisemblance




IV- La tragédie peut-elle avoir une fin heureuse ?

V- La tragédie après le XVIIe siècle

VI- Tragique et tragédie La fatalité, condition première du tragique

Aspects du tragique moderne





Espace des Liens Utiles...



I- La tragédie antique

Le philosophe allemandNietzsche, dans son livre La Naissance de la tragédie, a tenté d'expliquer historiquement l'apparition de ce genre majeur du théâtre dans la république athénienne du Ve siècle av. J.-C. En fait, les modalités de cette apparition ne sont pas encore connues avec certitude aujourd'hui. Nous avons parlé des origines sacrées et rituelles du théâtre. À cela il faut ajouter deux éIéments clés pour comprendre lanaissance de la tragédie dans la Grèce antique: le théâtre est un art communautaire. Il s'est développé à partir des rites et des célébrations officielles de la cité. En outre, ses sujets étaient tirés des mythes et des Iégendes communs aux principales cités grecques.

Trois noms prestigieux résument l'épanouissement de la tragédie: Eschyle, Sophocle et Euripide. On considère Eschyle (525-456av. J.-C.) comme le fondateur du genre. Ses tragédies s'inspirent de sujets mythologiques, comme son Prométhée enchaîné, ou bien de l'histoire récente, comme dans Les Perses, qui fait référence aux guerres qui opposèrent les cités grecques au puissant empire perse. Avec Sophocle (495-406 av. J.-C.), la tragédie atteint sa maturité littéraire. De son œuvre considérable, on a conservé sept tragédies,dont Antigone, Electre et Œdipe roi. Toutes ces œuvres s'inspirent de sujets mythologiques, qui seront repris par des auteurs français du XXe siècle: Jean Anouilh a « réécrit » Antigone et Jean Giraudoux Electre. Enfin, Euripide (480-406 av. J.-C.) est peut-être le premier auteur tragique « moderne » de la Grèce antique. Si ses sujets sont toujours tirés de la mythologie, il met en doute lavéracité de ces récits. Dans ses pièces, il analyse avec finesse la psychologie très humaine qu'il attribue aux personnages divins et héroïques.
Après Euripide, le déclin des cités grecques entraîne le déclin de la tragédie elle-même, trop liée à la vie collective de la cité-Etat. Lorsque le philosophe Aristote, au IVe siècle av. J.-C., compose son traité sur la tragédie intitulée Poétique, la grandepériode du genre était déjà passée, un peu comme ce fut le cas en France après Racine.



II- Aristote et la tragédie
L'ouvrage d'Aristote exerce toujours une influence immense plus de dix-huit siècles après la mort de son auteur. Sans la Poétique , la tragédie n'aurait sans doute pas existé en tant que telle en Europe. À partir de la Renaissance, ce texte a été maintes foistraduit (parfois très librement), interprété, et commenté. Résumons la théorie qu'il expose.



Qu'est-ce qu'une tragédie ?
Pour Aristote, c'est l'imitation (mimesis, en grec) d'une action sérieuse et complète en elle-même, dans une forme dramatique, et non pas narrative comme dans la poésie épique; cette « action dramatique » (c'est-à-dire jouée sur scène par des acteurs) comporte despéripéties qui se terminent par une situation très malheureuse, laquelle suscite chez le public les deux sentiments de pitié et de peur. Une tragédie se compose de six éléments, qui sont respectivement la fable (ou intrigue de la pièce), les personnages , la diction, la pensée, le spectacle, et enfin la mélodie (car le spectacle tragique était accompagné de musique).



La fable
La fable, ou...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les tragiques
  • Tragiques
  • Les Tragiques
  • tragique
  • Les tragiques
  • Tragique
  • Les tragiques
  • les tragiques

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !