Traite négriere

507 mots 3 pages
Partant des recherches sur La Marie-Séraphique, navire négrier devenu emblématique du commerce triangulaire nantais, ces rencontres mettent l’éclairage sur le déroulement des campagnes de traite et le transport des captifs des côtes africaines aux colonies.
La 1ère campagne de La Marie-Séraphique au départ de Nantes se déroule du 1er mai 1769 au 29 juin 1770, en 425 jours
[pic]

Dans les premiers temps, les Européens commencèrent par des razzias. Les navires négriers partaient de l'Europe avec dans leurs cales des tissus, de l'alcool et des armes. Ces marchandises étaient troquées contre des captifs.
Une fois leurs cales pleines d'esclaves, les navires négriers quittaient les côtes africaines pour rejoindre l'Amérique du Sud, les Caraïbes ou l'Amérique du Nord. Lors de ces voyages, les conditions de détention des esclaves étaient extrêmement dures. Ils étaient attachés, par groupes, entassés dans les cales du navire, et seulement sortis de temps à autre pour prendre l'air. Ainsi, le taux de mortalité moyen était de 10 % à 20 %, avec des pics à 40 %.Ils étaient vendus contre des lettres de change ou des matières premières comme du coton, du sucre ou du café. Ensuite les navires négriers repartaient vers l'Europe. C'est la croissance de l'économie sucrière des Caraïbes qui a développé ce commerce en faisant monter le prix des esclaves sur les côtes africaines et en abaissant le prix du sucre par une production à grande échelle.Les premiers esclaves africains arrivent à Cuba en 1513, deux ans après l'arrivée des espagnols. Mais l'Espagne ne possédait pas de comptoirs de traite en Afrique, par respect pour le traité de Tordesillas, et concédait ou vendait à des particuliers des licences d'importation, l'Asiento. En 1763, il n'y avait pas plus de trente-deux mille esclaves à Cuba. La culture sucrière, sans être négligeable, était très loin du niveau des colonies françaises comme Saint-Domingue ou anglaises comme la Jamaïque. Après la longue guerre qui dure de 1791

en relation

  • La traite négrière
    4687 mots | 19 pages
  • La traite négrière
    711 mots | 3 pages
  • La traite négrière
    999 mots | 4 pages
  • Les traites négrières
    1348 mots | 6 pages
  • Traite négriére
    381 mots | 2 pages
  • La traite negriere
    3818 mots | 16 pages
  • La traite negriere
    3369 mots | 14 pages
  • La traite négrière
    494 mots | 2 pages
  • Traite négrière
    1203 mots | 5 pages
  • La traite négrière
    264 mots | 2 pages