Travail socialisé! que devient la plus-value!

1604 mots 7 pages
Michel Peyret
16 juillet 2010

TRAVAIL SOCIALISE! QUE DEVIENT LA PLUS-VALUE!

Le salaire, socialisé ou pas, direct ou indirect, est toujours, dans le cadre de la société marchande, même si ce sont les travailleurs qui gèrent une partie du salaire, la partie dite "socialisée", le prix de la force de travail.

La plus-value, à l'origine de la formation et du développement du capital, est, elle, extérieure au salaire, socialisé ou pas.

Et c'est le capitaliste qui l'empoche, qui se l'approprie, pour développer son capital, et de différentes manières avec le développement des formes financières.

C'est la poursuite et le développement de l'appropriation privée.

Se battre, ou se battre uniquement, pour la préservation, voire même l'augmentation, des salaires, socialisés ou pas, ne change en rien le processus d'exploitation et d'asservissement des salariés, c'est le maintien et le développement du capitalisme, et cela pour l'essentiel, dans la paix sociale.

En tout cas, ce n'est pas cela que Marx demandait aux prolétaires de mettre sur leur drapeau, mais l'abolition du salariat, et donc du capital.

On trouvera ci-dessous un extrait d'un rapport de Marx au Conseil Général de l'Association Internationale des Travailleurs.

KARL MARX ( 1865 ) Salaires, Prix et Profits

Un rapport au Conseil Général de l'Association Internationale des Travailleurs qui pose les bases de l'analyse marxiste du mode de production capitaliste :
" pour l'émancipation définitive de la classe travailleuse, c'est-à-dire pour l'abolition définitive du salariat"
Les diverses parties entre lesquelles se décompose la plus-value
La plus-value, c'est-à-dire la partie de la valeur totale des marchandises dans laquelle est incorporé le surtravail, le travail impayé de l'ouvrier, je l'appelle le profit. Le profit n'est pas empoché tout entier par l'employeur capitaliste. Le monopole de la terre met le propriétaire foncier en mesure de s'approprier

en relation

  • dezsqa
    9639 mots | 39 pages
  • La confrontation est ouest
    6666 mots | 27 pages
  • Définitions eco
    2534 mots | 11 pages
  • Hegel et Marx deux conceptions oppos es de la politique
    14040 mots | 57 pages
  • Introduction aux théories économiques
    11123 mots | 45 pages
  • Psychosociologie, valeurs et relations sociales
    4715 mots | 19 pages
  • Sociologie De La Mondialisation S2 C Cile
    16170 mots | 65 pages
  • Pensée économique
    6482 mots | 26 pages
  • Le militantisme
    3415 mots | 14 pages
  • Découverte économie
    17266 mots | 70 pages