Travail socialisé! que devient la plus-value!

Pages: 7 (1604 mots) Publié le: 17 juillet 2010
Michel Peyret
16 juillet 2010

TRAVAIL SOCIALISE! QUE DEVIENT LA PLUS-VALUE!

Le salaire, socialisé ou pas, direct ou indirect, est toujours, dans le cadre de la société marchande, même si ce sont les travailleurs qui gèrent une partie du salaire, la partie dite "socialisée", le prix de la force de travail.

La plus-value, à l'origine de la formation et du développement du capital, est,elle, extérieure au salaire, socialisé ou pas.

Et c'est le capitaliste qui l'empoche, qui se l'approprie, pour développer son capital, et de différentes manières avec le développement des formes financières.

C'est la poursuite et le développement de l'appropriation privée.

Se battre, ou se battre uniquement, pour la préservation, voire même l'augmentation, des salaires, socialisés ou pas,ne change en rien le processus d'exploitation et d'asservissement des salariés, c'est le maintien et le développement du capitalisme, et cela pour l'essentiel, dans la paix sociale.

En tout cas, ce n'est pas cela que Marx demandait aux prolétaires de mettre sur leur drapeau, mais l'abolition du salariat, et donc du capital.

On trouvera ci-dessous un extrait d'un rapport de Marx au ConseilGénéral de l'Association Internationale des Travailleurs.

KARL MARX ( 1865 )

Salaires, Prix et Profits

Un rapport au Conseil Général de l'Association Internationale des Travailleurs qui pose les bases de l'analyse marxiste du mode de production capitaliste :
" pour l'émancipation définitive de la classe travailleuse, c'est-à-dire pour l'abolition définitive dusalariat"
Les diverses parties entre lesquelles se décompose la plus-value
La plus-value, c'est-à-dire la partie de la valeur totale des marchandises dans laquelle est incorporé le surtravail, le travail impayé de l'ouvrier, je l'appelle le profit. Le profit n'est pas empoché tout entier par l'employeur capitaliste. Le monopole de la terre met le propriétaire foncier en mesure de s'approprierune partie de la plus-value sous le nom de rente, que la terre soit employée à l'agriculture, à des bâtiments, à des chemins de fer ou à toute autre fin productive. D'autre part, le fait même que la possession des instruments de travail donne à l'employeur capitaliste la possibilité de produire une plus-value ou, ce qui revient au même, de s'approprier une certaine quantité de travail impayé, permetau possesseur des moyens de travail qui les prête en entier ou en partie à l'employeur capitaliste, en un mot, au capitaliste prêteur d'argent, de réclamer pour lui-même à titre d'intérêt une autre partie de cette plus-value, de sorte qu'il ne reste à l'employeur capitaliste comme tel que ce que l'on appelle le profit industriel ou commercial.
La question de savoir à quelles lois est soumisecette répartition du montant total de la plus-value entre ces trois catégories d'individus est tout à fait étrangère à notre sujet. De ce que nous avons exposé, voici, cependant, ce qu'il résulte:
Rente, taux d'intérêt et profit industriel ne sont que des noms différents des différentes parties de la plus-value de la marchandise, c'est-à-dire du travail non payé que celle-ci renferme, et ils onttous la même source et rien que cette source. Ils ne proviennent ni de la terre ni du capital comme tels, mais la terre et le capital permettent à leurs possesseurs de toucher chacun leur part de la plus-value extraite de l'ouvrier par l'employeur capitaliste. Pour l'ouvrier lui-même, il est d'une importance secondaire que cette plus-value, résultat de son surtravail, de son travail non payé, soitempochée exclusivement par l'employeur capitaliste, ou que ce dernier soit contraint d'en céder des parties sous le nom de rente et d'intérêt à des tiers. Supposons que l'employeur capitaliste utilise uniquement son propre capital et qu'il soit son propre propriétaire foncier, toute la plus-value affluerait alors dans sa poche.
C'est l'employeur capitaliste qui extrait directement de l'ouvrier...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Plus ou moins value
  • Marx- plus value
  • Regim des plus ou moins value
  • Plus ou moins value
  • Travailler plus pour gagner plus?
  • Travailler plus pour gagner plus
  • Plus ou moins value en matiere d'is
  • Travailler plus pour gagner plus?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !