Travail

4507 mots 19 pages
EXTRAIT IMPORTANT ECJS

4ème de Couverture :
Qu’est-ce que la littérature ? reste le texte fondamental de JPS sur ses problèmes littéraires. Toutes ses prises de position ultérieures trouvent leur base dans cet essai à la fois percutant et profond.
P12 C’est une chose que de travailler sur des couleurs et des sons, c’en est une autre de s’exprimer par des mots… Le peintre ne veut pas tracer des signes sur sa toile, il veut créer une chose… Il a fallu des motifs, même cachés, pour que le peintre choisisse le jaune plutôt que le violet, on peut soutenir que les objets ainsi crées reflètent ses tendances les plus profondes. Seulement, ils n’expriment jamais sa colère, son angoisse ou sa joie comme le font des paroles ou un air de visage : ils en sont imprégnés…
P15 Le peintre est muet. Il vous présente un taudis, c’est tout ; libre à vous d’y voir ce que vous voulez.
P16 L’écrivain, au contraire, c’est aux significations qu’il a affaire. Encore faut-il distinguer : l’empire des signes, c’est la prose ; la poésie est du coté de la peinture, de la sculpture, de la musique. On me reproche de la détester… Les poètes sont des hommes qui refusent d’utiliser le langage. Or, c’est dans et par le langage conçu comme une espèce d’instrument que s’opère la recherche de la vérité. Le poète considère les mots comme des choses et non comme des signes… C’est en effet la signification seule qui peut donner aux mots leur unité verbale. Sans elle ils s’éparpilleraient en sons ou en traits de plume.
P25 A mesure que le prosateur expose des sentiments, il les éclaircit ; pour le poète au contraire, s’il coule ses passions dans son poème, il cesse de les reconnaître : les mots les prennent, s’en pénètrent et les métamorphosent : ils ne les signifient pas, même à ses yeux. L’émotion est devenue chose, elle a maintenant l’opacité des choses.
P26 La prose est utilitaire par essence… L’écrivain est un parleur : il désigne, démontre, ordonne, refuse, interpelle, supplie, insulte,

en relation

  • Travail travail travail
    1082 mots | 5 pages
  • Travail travail
    860 mots | 4 pages
  • Travail
    431 mots | 2 pages
  • Le travail
    2151 mots | 9 pages
  • Travail
    31388 mots | 126 pages
  • Le travail
    786 mots | 4 pages
  • Travail
    2393 mots | 10 pages
  • Le travail
    1906 mots | 8 pages
  • Le travail
    1078 mots | 5 pages
  • Le travail
    1475 mots | 6 pages