Un personnage de roman doit-il être un être réel ?

1244 mots 5 pages
Si on définit rapidement le réalisme comme un courant littéraire qui représente la nature de l'homme sans chercher à l'idéaliser, on se pose alors la question : un personnage de roman doit-il être un personnage commun, un homme avec ses défauts et ses qualités. Doit-il être un personnage non-héroïque, non-idéal, doit-il avoir les réactions que ses semblables ont dans leur vie quotidienne ? Si le lecteur veut trouver dans un roman une photographie de la vie, avec des êtres qu'il pourrait rencontrer dans sa propre vie, alors, oui, on peut dire que le personnage d'un roman doit être réaliste.
Le lecteur se sentira témoin d'une histoire qui lui est racontée, voire même complice d'un personnage qui pourrait lui ressembler.
Le personnage réaliste peut aussi dépasser la vie quotidienne par son énergie, sa force ou même son arrivisme.
Il peut alors apporter au lecteur des réflexions sur l'âme humaine, sur les différences de caractères et de réactions devant une situation donnée. Il peut enrichir la palette des connaissances du lecteur sur la psychologie humaine, en lui révélant des sentiments qu'il n'aurait peut-être pas imaginés (dans et hors de la Morale) .
Pour cela, il faut que les réactions du personnage soient vraisemblables : le lecteur va se laisser entraîner petit à petit dans une histoire qui fera travailler son imagination, et fera naître des sentiments de joie, d'admiration, de peur ou de peine.
Le personnage est imaginaire, certes, puisqu'il s'agit d'un roman, mais il est proche de son lecteur. Il permet au lecteur captivé de mieux connaître la psychologie humaine en élargissant son point de vue sur les réactions et les sentiments humains, mais aussi de mieux connaître une époque, d'autres traditions, un langage d'un autre temps.
Le lecteur prendra conscience que, quelles que soient les coutumes et la date du roman dans l'histoire, il s'est laissé séduire par des personnages finalement assez semblables à lui ou à ses proches. Le personnage

en relation

  • En partant des textes du corpus, vous vous demanderez di la tâche du romancier, quand il crée des personnages, ne consiste qu'à imiter le réel. vous vous appuierez aussi sur vos lectures personnelles et les oeuvres étudiées en classe.
    816 mots | 4 pages
  • Un lecteur a-t-il besoin de s'identifier au personnage principal et de partager ses sentiments pour apprécier un roman ?
    7081 mots | 29 pages
  • Le roman et ses personnages : imiter le réel
    1619 mots | 7 pages
  • La seule fonction du personnage de roman est elle de refléter la société dans laquelle il vit?
    2880 mots | 12 pages
  • Dissertation 7
    10825 mots | 44 pages
  • Dissertation Roman
    3637 mots | 15 pages
  • Un roman est-il le reflet de la réalité ou une construction imaginaire
    1293 mots | 6 pages
  • Un roman doit-il chercher à faire oublier au lecteur que ses personnages sont fictifs ?
    2245 mots | 9 pages
  • Le roman : a quelles conditions un personnage de roman peut-il passer pour réaliste ?
    3312 mots | 14 pages
  • Roman
    3100 mots | 13 pages