Une consommation croissante

646 mots 3 pages
I) Une consommation croissante

A) Un besoin primaire pour certaines personnes

L’automobile se révèle être un besoin essentiel pour certaines personnes.

En effet, on peut dire que l’automobile a révolutionné le transport et a entraîné de profonds changements sociaux. Elle a favorisé le développement des échanges économiques et culturels. Tout un univers culturel s’est construit par sa diffusion comme un objet de consommation grand public et elle est largement considérée comme indispensable dans les foyers des pays industrialisés.
Il est vrai que la voiture permet de se déplacer avec beaucoup plus de liberté que les transports en commun, les trains ou les avions car ceux-ci ont des contraintes horaires notamment.
De plus, elle est un moyen de transport, de nos jours, assez abordable par son prix. Tandis qu’autrefois, vers les années 1900, elle était exclusivement réservée aux « riches », elle était surtout perçue comme objet de luxe ou de tourisme. L’historien Marc Boyer a expliqué clairement que « l’automobile ne sert qu’à la promenade des riches autour de leurs châtellenies », or à l’époque les gens en possédant une ont vu leur mode de vie changer considérablement.
Vers les années 1910, la voiture la plus vendue en France et dans le monde entier est bien évidemment le célèbre Ford T. En 1914, on compte alors 40 000 automobiles en circulation. Et cette consommation n’est pas prête de s’arrêter ; à la veille de la seconde Guerre Mondiale, près de 1 million d’automobiles sont dénombrées, pendant les Trente Glorieuses environ 2 millions et on prévoit même de dépasser les 50 millions d’ici 2010.
Depuis quelques années déjà, la voiture est un objet indispensable au travail. Certains métiers, comme chauffeur de taxi, nécessite d’avoir ce véhicule.
D’après le sondage que nous avons réalisé, à la question « Possédez-vous une voiture ? », 88% des 100 personnes interrogées ont répondu oui.
Malgré toutes les critiques qu’elle a dû subir, la voiture est tout

en relation

  • Délice
    3201 mots | 13 pages
  • Prospective énergétique mondiale à l’horizon 2020
    3562 mots | 15 pages
  • Analyse marginale
    569 mots | 3 pages
  • la RUSSIE
    3372 mots | 14 pages
  • L'enjeu énergétiques
    3315 mots | 14 pages
  • Histoire
    349 mots | 2 pages
  • Note de synthèse sur l'eau
    1068 mots | 5 pages
  • Marches Equilibre Optimum L3
    11081 mots | 45 pages
  • Investissement consommation
    3807 mots | 16 pages
  • Le triangle d'or
    1802 mots | 8 pages