Urwick

7149 mots 29 pages
Université Ibn Tofail
Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales

AUDIT SOCIAL

Réalisé par : Encadré par :
MERABET salwa Mme F.Z.ACHOUR
MOUSSA kamal
TAMALOUT Yousra
ZERNANI soufiane
RHIMI Sarah

Année universitaire 2010/2011

SOMMAIRE

Introduction | 2 | Chapitre I : Cadre conceptuel de l’audit social | 3 | 1) Définition | 4 | 2) Typologie | 5 | 3) les objectifs de l’audit social | 6 | Chapitre II : Démarche et outils de l’audit social | 8 | 1) Démarche de l’audit social | 9 | 2) Les outils de l’audit social | 12 | Chapitre III : Domaines d’application de l’audit social | 19 | 1) Audit de l’absentéisme | 20 | 2) Audit de l’emploi et du recrutement | 22 | 3) Audit de la paye et la rémunération | 24 | 4) L’audit de la formation | 27 | Conclusion | 28 | | |
Introduction
Le terme d’audit est habituellement réservé au domaine comptable et financier, où il désigne les opérations de contrôle et de vérification des données chiffrées fournies par les entreprises. Cette idée a été petit à petit transposée au domaine social. Parmi les premières tentatives significatives, notons celle de 1964, lorsque la National First City Bank de New York a cherché à appliquer les principes de l’audit comptable au suivi de la gestion humaine d’unités centralisées. Quelques années plus tard, John Humble (1975) publiait l’ouvrage L’audit social au service d’un management de survie, qui donnait ses lettres de noblesse à l’audit social. On a donc assisté au cours des années à une transposition progressive de la démarche de l’audit comptable et financier vers l’audit social. Cette

en relation

  • L'école classique
    2315 mots | 10 pages
  • Ecole classique
    1064 mots | 5 pages
  • Le rôle de l’état dans l’économie
    1923 mots | 8 pages
  • théorie des organsations
    271 mots | 2 pages
  • Résumé cours marketing
    5155 mots | 21 pages
  • COMTPA DE GESTION
    492 mots | 2 pages
  • Faty doc
    2194 mots | 9 pages
  • L Cole Classique
    4367 mots | 18 pages
  • Les précurseurs des théories des organisations
    2712 mots | 11 pages
  • Henri fayol
    960 mots | 4 pages