Utopie

Pages: 7 (1568 mots) Publié le: 29 janvier 2013
Dans le langage courant actuel, "utopique" veut dire impossible, une utopie est une chimère, une construction purement imaginaire dont la réalisation est, a priori, hors de notre portée. Or, les auteurs qui ont créé le mot, puis illustré le genre littéraire inventé par Thomas More en 1516, avaient plutôt pour ambition d'élargir le champ du possible, et d'abord de l'explorer. Certes, l'utopie secaractérise par un recours à la fiction, par un artifice littéraire qui consiste à décrire une société idéale dans une géographie imaginaire, souvent dans le cadre d'un récit de voyage purement romanesque. Mais imaginaire ou fictif ne veut pas dire impossible : tout rêve n'est pas chimère. Les utopies relevant de la littérature politique, du XVIe au XVIIIe siècle, participent d'une critique del'ordre existant et d'une volonté de le réformer en profondeur le recours à la fiction est un procédé qui permet de prendre ses distances par rapport au présent pour mieux le relativiser et de décrire, d'une manière aussi concrète que possible, ce qui pourrait être. Et l'épanouissement du genre utopique correspond à une période où l'on pense, justement, que, plutôt que d'attendre un monde meilleurdans un au-delà providentiel, les hommes devraient construire autrement leurs formes d'organisation politique et sociale pour venir à bout des vices, des guerres et des misères. En ce sens, les descriptions qu'ils proposent, dans lesquelles ils font voir des cités heureuses bien gouvernées, visent à convaincre leurs lecteurs que d'autres modes de vie sont possibles. Le mot « utopie », formé sur lesmots grecs Ou-topos (« nulle part ») ou bien Eu-topos (« bonheur »), est créé par l’humaniste anglais Thomas More, qui intitule ainsi en 1516 son récit d’ un voyage imaginaire jusqu’ à une île idéalement gouvernée, Utopia. C’est dans ce sens que Rabelais l’emploie dans Gargantua en 1532, lorsqu’il dépeint la société utopique de l’abbaye de Thélème (« Fay ce que voudras »). Il reprend le termed’utopie dans Pantagruel : « Finalement arrivèrent au port d’Utopie, distant de la ville des Amaurotes par trois lieues.» La forme francisée " utopie " est attestée chez Rabelais (1532) et, sur le modèle de l'anglais utopia, le mot devient nom commun en intégrant le vocabulaire politique du XVIIIe siècle ; il désigne alors le plan d'un gouvernement imaginaire, à l'image de la république de Platon. Cen'est qu'au milieu du XIXe siècle que le sens courant actuel s'impose et que l'utopie en vient à désigner un projet politique ou social qui ne tient pas compte de la réalité. Pour quelques-uns, que justement la " réalité " n'enthousiasme guère, il s'agit là d'une qualité essentielle plus généralement, un glissement s'opère, faisant de l'utopie un projet irréalisable, voire irréaliste. En témoignentles renvois synonymiques donnés par le Petit Robert à l'article " utopie " : chimère, illusion, mirage, rêve, rêverie... L’utopie sert-elle seulement à dépayser ? Dans une première partie nous verrons un éloignement d’un monde idéal qui fait rêver par différents moyens, et pour finir dans une deuxième partie nous aborderons une critique de la société.

Tout d’abord, lesvoyageurs qui parcourent au loin des terres inconnues est d’abord surpris par tout ce qui est différent. Paysages, végétation, habillement, architecture, coutumes ne cessent de l’étonner. Ces caractéristiques là vont constituer l’intrigue de son récit. L’écrivain qui invente un voyage est obligé de procéder de cette manière là.
En effet, il invente une société ou un gouvernement idéal. Il élabore unsystème neuf, parfait.
Voltaire a décrit Candide utopie avec Eldorado. Ici, règnent la splendeur, le raffinement et où tous les sens sont émerveillés : « la vue, l’odorat (épices), l’ouie (musique), le toucher (duvet), le gout (la fontaine à liqueur.)
C’est un monde où règnent les égalités entre les sexes et face au roi on ne s’humilie pas devant lui et sans hiérarchie humiliante, mais...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • Mon utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • Utopie
  • utopie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !