Victor hugo les misérables

368 mots 2 pages
on où Hugo a vécu a été transformée en hôtel. En 1855, Victor Hugo fut expulsé de l’île à la demande du gouvernement anglais parce qu’il avait, dans un écrit, injurié la reine Victoria. Il se réfugia alors à l’île de Guernesey.
2 L’exil de Guernesey

Le long exil de Guernesey (1855-1870) rendit Victor Hugo célèbre tant en France qu’en Grande-Bretagne. L’écrivain devint alors une véritable légende vivante et il y écrivit ses oeuvres les plus importantes: Les Contemplations (1856), La Légende des siècles (1859-1883), Les Misérables (1862), Les Travailleurs de la mer (1866), L’Homme qui rit (1869). Pour Victor Hugo, le roman Les Travailleurs de la mer se voulait un hommage particulier aux habitants des îles Anglo-Normandes.
Hauteville-House

L’exil de Guernesey permit à Hugo de déployer son imagination créatrice dans le domaine de la décoration et du dessin. En effet, il dirigea avec soin l’aménagement de sa maison, Hauteville House, qu’il acheta en 1856 à Saint-Pierre-Port et où il s’installa avec sa famille. Durant ces années, Victor Hugo continua d’entretenir sa longue liaison avec Juliette Drouet qui l’avait suivi dans son exil en Belgique, à Jersey et à Guernesey. Enfin, pendant 14 ans, Hauteville House devint un lieu de ralliement pour tous les opposants au régime du Second Empire.

En 1870, à la chute du Second Empire et l’avènement de la Troisième République, Victor Hugo rentra à Paris où il fut accueilli triomphalement. Déçu après avoir tenté de participer activement à la vie publique, il se retira de nouveau en 1873 à Hauteville House qu’il ne quitta définitivement qu’en 1878. À sa mort, en 1885, la France lui fit de grandioses funérailles nationales.

La maison de Guernesey, Hauteville House, fut l'objet d'une donation à la Ville de Paris en 1927. Restée telle qu'elle était après le départ du poète, cette résidence est devenue aujourd’hui un musée et est ouverte au public six mois par année.
Dernière révision: 03 juillet 2009

Retour à la

en relation

  • Victor hugo - les misérables
    2947 mots | 12 pages
  • Victor hugo les miserables
    567 mots | 3 pages
  • Les misérables, victor hugo
    881 mots | 4 pages
  • Les misérables victor hugo
    3017 mots | 13 pages
  • Les misérables de victor hugo
    644 mots | 3 pages
  • Les misérable, victor hugo
    2006 mots | 9 pages
  • Les misérables de victor hugo
    284 mots | 2 pages
  • Les miserables-victor hugo
    1208 mots | 5 pages
  • Victor hugo les miserables
    593 mots | 3 pages
  • Les misérables "victor hugo"
    832 mots | 4 pages