Victor hugo

550 mots 3 pages
Victor-Marie Hugo, né le 26 février 1802 à Besançon et mort le 22 mai 1885 à Paris, est un écrivain, dramaturge, poète, homme politique, académicien et intellectuel engagé français, considéré comme l'un des plus importants écrivains romantiques de langue française

L'action politique

Élevé par sa mère bretonne dans l'esprit du royalisme, il se laisse peu à peu convaincre de l'intérêt de la démocratie (« J'ai grandi », écrit-il dans le poème « Écrit en 1846 »[]en réponse à un reproche d'un ami de sa mère).
Selon Pascal Meska[], Victor Hugo a la volonté de conquérir le régime pour avoir de l'influence et permettre la réalisation de ses idées[]. Il devient ainsi confident de Louis-Philippe en 1844, puis pair de France en 1845. Son premier discours en 1846 est pour défendre le sort de la Pologne écartelée entre plusieurs pays[ ]puis en 1847, il défend le droit au retour des bannis dont celui de Jérôme Napoléon Bonaparte[].
Au début de la Révolution de 1848, il est élu député de la deuxième République et siège parmi les conservateurs. Mais il désapprouve la répression sanglante de l'émeute de juin 48[]. Il fonde le journal L'Événement[] en août 1848. Il soutient la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte élu Président de la République en décembre 1848. Après la dissolution de l'assemblée nationale, il est élu en 1849 à l'assemblée législative et prononce son Discours sur la misère. Il rompt avec Louis-Napoléon Bonaparte lorsque celui-ci soutient le retour du pape à Rome[ ]et il se bat progressivement contre ses anciens amis politiques dont il réprouve la politique réactionnaire.
Hugo s'exile après le coup d'État du 2 décembre 1851 qu'il condamne vigoureusement pour des raisons morales[], []dans Napoléon le petit, pamphlet publié en 1852, dans Histoire d'un crime, écrit au lendemain du coup d'État et publié 25 ans plus tard[] et dans Les Châtiments[].

Sa pensée politique

À partir de 1849, Victor Hugo consacre un tiers de son œuvre à la politique, un tiers à

en relation

  • Victor hugo
    1016 mots | 5 pages
  • Victor hugo
    12100 mots | 49 pages
  • Victor hugo
    2286 mots | 10 pages
  • Victor hugo
    400 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2389 mots | 10 pages
  • Victor Hugo
    786 mots | 4 pages
  • victor hugo
    685 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    670 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    459 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2464 mots | 10 pages