Victor hugo

1267 mots 6 pages
Vicor Hugo était un écrivain du XIXè siècle très engagé dans la lutte pour une meilleure condition du peuple. Dans son roman Les Misérables écrit en 1862, il se bat particulièrement pour une meilleure condition de la femme dans la société en narrant les « aventures » de multiples personnages qui resteront dans les mémoires dont Cosette, Fantine et les Thénardier, couple emblématique de la ruse et de la malhonnêteté humaine.

L'extrait que nous abordons est situé au début du roman dans la première partie mais déjà, le titre du chapitre est « La descente ». Nous avons donc affaire à une chute, une un abaissement rapide et brusque : celle de Fantine. Hugo s'attarde sur le cas de cette jeune femme du peuple qui se bat pour subsister et assurer un avenir à sa fille. Il nous décrit tout d'abord la déchéance de Fantine puis se pose en juge de la société, responsable selon lui, de la misère de la jeune femme. Nous allons donc nous demander comment, à travers ce personnage féminin, l'auteur dénonce le sort des femmes du peupl au XIXè siècle.

Pour cela, nous aborderons en premier lieu l'effet que produit sur le lecteur la description des différentes étapes de la déchéance matérielle, physique et morale de Fantine. Pour finir, nous montrerons comment la société pousse inévitablement Fantine à la prostitution; en outre, comment cette société d'ambitieux (Bel-Ami...) provoque cette descente aux enfers de Fantine.

Tout d'abord, nous pouvons nous apercevoir que Fantine est une victime de la société et vit dans la misère.

Cette misère est tout d’abord matérielle. Hugo nous plante le décor de son cadre de vie. Une accumulation de noms à connotation négative : « Cellule », « mansarde […] sous le toit » et « galetas » (l.18-19), montre la pauvreté de l’habitation de Fantine. Il fait de même pour évoquer le mobilier lorsqu’il écrit « une loque qu’elle appelait sa couverture, un matelas à terre et une chaise dépaillée » (l.22-23).Grâce à cette nouvelle accumulation de

en relation

  • Victor hugo
    1016 mots | 5 pages
  • Victor hugo
    12100 mots | 49 pages
  • Victor hugo
    2286 mots | 10 pages
  • Victor hugo
    400 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2389 mots | 10 pages
  • Victor Hugo
    786 mots | 4 pages
  • victor hugo
    685 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    670 mots | 3 pages
  • Victor hugo
    459 mots | 2 pages
  • Victor hugo
    2464 mots | 10 pages