Voltaire - Scarmentado

Pages: 5 (1227 mots) Publié le: 16 juin 2014
Histoire des voyages de Scarmentado écrite par lui-même, Voltaire, 1756
Histoire des voyages de Scarmentado, prétendument écrit par Scarmentado , qui n'est autre que le pseudonyme de
Voltaire, est, comme la plupart de ses contes, un récit inspiré des déboires du printemps 1754. Il est écrit, c'est assez rare
pour le souligner, à la première personne.Ce conte, ironique, nous fait voyager dansdivers pays d'Europee, en Asie, en
Afrique et fait référence à l'Amérique, à travers le personnage de Scarmentado, dont le nom provient de l'italien scarso
signifiant "maigre" et mentado signifiant "doué d'esprit" voulant dire un homme doué de peu d'esprit, naïf. Dans tous les
pays qu'il visitera, il sera confronté à l'absurdité des rites, des coutumes ridicules de l'époque et à la cruauté etl'injustice
des hommes.C'est donc un apologue (récit court, plaisant et comportant une critique )Contrairement aux protagonistes
Babouc, Zadig et Memnon des précédents contes, Scarmentado est dénué de caractère et d'ambition. L'ironie habituelle
de Voltaire s'est muée en une forme d'écœurement et se manifeste par l'utilisation d'antiphrases désabusées. Ce texte est
tout particulièrementintéressant quand on sait que Candide en est dérivé; on peut facilement le remarquer étant donné
la ressemblance entre Scarmentado et Candide (naïveté, tour du monde)

I. Un personnage naïf
A. Naïveté et crédulité du personnage
1.

Personnage dénué de personnalité. Lors de ses premiers voyages (l.2 ), S. décrit seulement ce
qu'il voit sans en faire de commentaire. « vénérable veillard »allitération en « v » accentue
l'innocence de S. Il ne voit pas le mal.

2.

Au fil de ses voyages, S. offre des descriptions prometteuses des villes qu'il viste. (L,17-21)
description hyperbolique de la ville de Séville : « La cour était à Séville, les galions étaient
arrivés, tout respirait l'abondance et la joie dans la plus belle saison de l'année. Je vis au bout
d'une allée d'orangers et decitronniers un espèce de lice immense entourée de gradins
couverts d'étoffes précieuses ».
La spontanéité du personnage lui cause aussi des problèmes dans cette société jugée
intolérante par Voltaire. Ex : l. 23-25 « 'A moins que ce trône ne soit réservé pour Dieu, je ne
vois pas à quoi il peut servir' Ces indiscrètes paroles furent entendues d'un grave Espagnol et
me coûtèrent cher. » Pas lanaïveté et la spontanéité de son personnage, Voltaire démontre
l'absurdité des jugements et des cerrtitudes des sociétés Européenes.

3.

La crédulité et la sincérité de S. pousse le lecteur à adopter un point de vue. En effet, étant
établi que le personnage de S. n'a pas de point de vue sur ce qui lui arrive, qu'il subit
seulement des remontrances, le lecteur lui même établit si celles-ci sontjustifiées ou non. Par
ce tour d'adresse, Voltaire encourage son lecteur à réfléchir et prendre position : «On me
mena faire la révérence au grand inquisiteur : c'était un homme poli , qui me demanda
comment j'avais trouvé sa petite fête. Je lui dis que cela était délicieux, et j'allai presser mes
compagnons de voyage de quitter ce pays tout beau qu'il est. Ils avaient eu le temps des'instruire de toutes les grandes choses que les Espagnols avaient faites pour la religion. »
(l.52-57). Dans ce passage le lecteur perçoit toute l'ironie même si la narration de S. reste
sincère et crédule.

B. Ironie perçue par le lecteur
1.

L'utilisation d'oxymores à travers le texte confirme l'utilisation d'ironie caustique par
Voltaire. Ex : « profond politique » l.10, « dogme abominable dela tolérance » « temps
funeste de la modération et de l'indulgence »

2.

Cependant, au fure et mesure de ses voyages, S. semble apprendre à se méfier. Or, S.
n'exprime jamais ses sentiments, il narre seulement les évènements sans donner son avis sur
les situations délicates dans lesquelles il se retrouve. Ex : rencontre avec le « révérend père
inquisiteur » « il me serra quelque...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Histoire de voyage de scarmentado
  • Voltaire
  • Voltaire
  • VOLTAIRE Histoire des voyages de scarmentado Résumé
  • Commentaire sur : "l'histoire des voyages de scarmentado" de voltaire .le pittoresque .
  • Voltaire, histoire des voyages de scarmentado écrite par lui-même (1756)
  • Scarmentado
  • Scarmentado

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !