voltaire l'ingénu

Pages: 5 (1216 mots) Publié le: 16 janvier 2014
Correction du commentaire littéraire
Voltaire, L’Ingénu, chap. VIII.



[De nombreux auteurs du XVIIe et du XVIIIe siècles ont critiqué la religion, et notamment l’hypocrisie religieuse. Une grande partie de ceux-ci ont étudié chez les jésuites et ont pu constater leurs défauts qu’ils introduisent dans leurs œuvres]. [Tel est le cas de Voltaire, célèbre écrivain et philosophe du siècle desLumières. Son œuvre, L’Ingénu, est un conte philosophique paru en 1767 mettant en scène un Huron qui arrive en France, et qui est embastillé pour avoir manifesté son désaccord envers la politique religieuse de Louis XIV. Dans l’extrait du texte qui nous est proposé, et qui est issu du chapitre VIII dudit conte, Mlle de Saint-Yves est confrontée à un dilemme : sauver son amant en commettant unpéché de chair, ou le laisser en prison. Elle vient alors consulter un jésuite, le père Tout-à-Tous, pour obtenir des conseils, mais ceux-ci ne semblent pas être de qualité. Voltaire se montre alors ironique à l’égard des jésuites]. [C’est pourquoi il semble intéressant de nous demander quelles critiques cet auteur fait-il de la religion dans ce texte]. [Pour commencer, nous analyserons les critiquesdes jésuites représentés par le père Tout-à-Tous, puis nous verrons que l’auteur tente de nous émouvoir pour nous révolter contre les pratiques jésuites].1



C’est grâce au père Tous-à-tous que Voltaire peut asseoir une critique sévère, voire féroce, contre les jésuites, ordre religieux qu’il connaissait très bien puisqu’il avait lui-même subi leur enseignement.
Le premier objet de critiqueque nous pouvons vérifier à la lecture de cet extrait du chapitre VIII de L’Ingénu repose sur le lien intrinsèque de la politique et de la religion. En effet, en tant que confesseur et guide spirituel, le Père Tout-à-tous doit représenter la morale religieuse afin de guider ses pénitents dans le droit chemin. Aussi, quand Mademoiselle de Saint-Yves vient le consulter, il remplit parfaitement samission puisqu’il condamne la proposition de Saint-Pouange consistant à obtenir les faveurs sexuelles de la jeune femme pour libérer l’Ingénu. Pourtant, lorsque Tout-à-tous apprend que c’est ledit Saint-Pouange qui est à l’origine de cet odieux chantage, il change immédiatement de position, comme l’atteste la modalité exclamative qui ouvre notre texte (« Monsieur de Saint-Pouange ! s’écria lejésuite », l. 1) et la justification qui s’ensuit : c’est en effet parce qu’ « il est cousin du plus grand ministre » (l. 2) de l’époque, c’est-à-dire de Louvois,  que cette position mérite d’être reconsidérée. Si Tout-à-tous condamne l’attitude Saint-Pouange, celui-ci pourra se plaindre auprès de son cousin qui pourra alors le faire embastiller. Ce premier échange confirme donc le lien entre lapolitique et la religion, qui paraît alors totalement corrompue et à la solde du pouvoir en place. Aussi va-t-il tenter de convaincre Mademoiselle de Saint-Yves de céder à Saint-Pouange pour la bonne cause, c’est à dire la sienne.
C’est en faisant l’éloge du « sous-ministre » (l. 33) que Tout-à-tous entend se tirer d’affaires : en effet cet « homme de bien, protecteur de la bonne cause, bon chrétien »(l. 2/3) ne peut avoir que des intentions pures puisque c’est « un honnête homme » (l.29) ! Le lecteur ici ne peut que savourer les intentions critiques et ironiques du narrateur puisque tous ces groupes nominaux « accumulés » ont valeur d’antiphrase. Aussi préfère-t-il remettre en cause la victime de ce marché ignoble, puisque Saint-Pouange « ne peut avoir une telle pensée » l. 3), et doncmademoiselle de Saint-Yves a forcément « mal entendu » (l. ¾) ses propos. L’image donnée ici de la religion est donc fort détestable puisque le jésuite se rend complice d’un marché odieux qu’il approuve. Mademoiselle de Saint-Yves ne peut donc être qu’ « effrayée » (l. 32) du discours du jésuite qui utilise la casuistique à des fins manipulatrices.
Il paraît évident que Voltaire entend critiquer...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'ingenu voltaire
  • L'ingénu de Voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • l'Ingénu de Voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • L'ingénu de voltaire
  • Voltaire l'ingénu

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !