weber

Pages: 14 (3476 mots) Publié le: 7 août 2014
I. Max Weber

Max Weber est né en Allemagne (1864), où il mène des études de droit, d’histoire, d’économie et de théologie. Il a publié plusieurs ouvrages : le savant et le politique, l’éthique protestante et l’esprit du capitalisme, essais sur la théorie de la science, économie et société, sociologie de la religion … Comme Durkheim, Weber est l’un des fondateurs de la sociologie. Parcontre, il s’oppose à Durkheim et à Marx en refusant toute optique déterministe de l’histoire (les individus ne choisissent pas les faits sociaux, ils s’imposent à eux).
La démarche de Weber est différente, elle est individualiste alors que celle de Marx est totalitaire. Ce sont les individus qui déterminent l’histoire et c’est ainsi qu’il a expliqué le capitalisme. Il propose d’envisager l’histoireen tant que produit des actions individuelles L’histoire est donc indéterminée et pour comprendre le monde social, il faut passer par la compréhension de l’action de l’homme du point de vue de leur subjectivité, et non seulement à partir des contraintes extérieures. Cela revient à définir la société en tant qu’agrégat d’individus (contrairement à Durkheim qui la défini en « tout indivisible »).Pour expliquer les actions humaines, Weber va proposer 4 idéaux types :
• L’action traditionnelle se rattache à l’habitude et à la coutume.
• L’action affective est guidée par des passions (exemple de la mère qui gifle son enfant).
• L’action rationnelle par rapport à une valeur (ce sont les ordres éthiques, esthétiques ou religieux qui la déterminent).
• L’action rationnelle par rapport àun but (calculs et utilités déterminent cette action, c’est-à-dire une adéquation entre moyens et fins).


L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme.
La remarque de départ de Max Weber est que le capitalisme est né dans les pays occidentaux et principalement dans les pays à confession protestante. Il remarque aussi qu’en Allemagne où se côtoient catholiques et protestants. Ce sontces derniers qui, en majorité, détiennent le pouvoir industriel et commercial. Donc, pour Weber, si le capitalisme n’est pas apparu plus tôt, cela revient au catholicisme qui l’a empêché puisque, selon cette religion, le salut réside dans la fidélité à l’église alors que pour les protestants, le travail est le salut ou le chemin du salut (=être sauvé dans l’au-delà). Il remarque en même temps quese sont les entrepreneurs calvinistes qui sont les plus actifs. Le protestantisme puritain que développe Calvin (le réformateur de la religion protestante) encourage un comportement économique particulier. Selon cette confession, la profession est un devoir, une épreuve de la foi. Les comportements calvinistes sont marqués par un ensemble de valeurs, comme le goût de l’épargne, le refus duluxe, la discipline au travail, et la conscience professionnelle. Cette manière de vivre ordonnant au croyant de se comporter tel un moine toute sa vie se propage en Europe et aux Etats-Unis. Weber se pose la question : pourquoi le puritain est-il économe, et comment devient-il capitaliste ? Contrairement à la doctrine catholique, l’individu n’a plus de compte à rendre devant une autorité terrestre(qui est dans ce cas l’église), mais il se trouve seul devant Dieu et Dieu seul connaît les élus, d’où l’interrogation permanente et angoissée sur le devenir (suis-je élu ?). Pour les calvinistes, plus on accumule des richesses, plus on a des chances d’être élu. Pour Calvin, la vie du chrétien doit être orientée vers un fort investissement dans l’ici-bas. Ainsi, la réussite terrestre dans uneactivité professionnelle est un moyen de glorifier Dieu. Mais surtout, parce que Dieu n’agit qu’à travers ceux qu’il a élu, la réussite est donc pour les calvinistes un signe d’élection. C’est ainsi que Weber explique que le travail, le sens de l’épargne … sont survalorisés par les protestants, non pas pour eux-mêmes, mais comme moyen de confirmer par la réussite sur Terre un salut tant espéré....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Weber
  • Weber
  • Weber
  • Weber
  • Weber
  • Weber
  • Weber
  • Weber

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !