Zola le naturalisme

1611 mots 7 pages
La Poétique d’Aristote

Introduction

Aristote est né en Thrace en 384 avant Jésus-Christ. A seize ans, il se rend à Athènes où il suit les cours de l’Académie, école fondée par Platon dont il suivra également les enseignements. Il sera professeur à son tour dans cette grande école et deviendra précepteur d’Alexandre le Grand. Lors de son retour à Athènes en 335, il fonde à son tour une école, le Lycée. Il meurt en 322 avant Jésus-Christ. Les écrits d’Aristote que nous possédons encore sont constitués d’ouvrages que le philosophe a lui-même écrit, ainsi que des notes de ses élèves.

Le texte

Les chapitres XIII et XIV se situent dans la description des six parties de la tragédie déterminées par Aristote : l’histoire, les caractères, l’expression, la pensée, le spectacle et le chant. Pour chaque élément, le philosophe décrit ce que les poètes peuvent utiliser en général et ce qu’il trouve préférable. Ces deux chapitres présentent les moyens de produire l’effet propre à la tragédie, c’est-à-dire la catharsis.
Chapitre XIII
Selon Aristote, la catharsis doit susciter deux sentiments : la pitié et la crainte. La pitié (eleos) touche un « homme qui est dans le malheur sans l’avoir mérité » et provoque donc une émotion pour quelqu’un. La crainte ou frayeur (phobos), quant à elle, se rapporte à une personne semblable à nous et déclenche par là une émotion pour nous-mêmes. Pour Dupont-Roc et Lallot, il est évident que ces sentiments sont déclenchés par l’effet de surprise, provoqué lui-même par la reconnaissance, dont nous verrons les détails plus loin.
Aristote envisage tous les retournements possibles dans la tragédie selon que le personnage soit juste ou méchant et qu’il passe du bonheur vers le malheur ou du malheur vers le bonheur.

| Malheur bonheur | Bonheur malheur | Juste | / | NON * Répulsion | Méchant | NON * Étranger au tragique | NON * Ni frayeur, ni pitié |

Pour Aristote, le meilleur retournement est celui de l’homme

en relation

  • Zola et le naturalisme
    346 mots | 2 pages
  • Naturalisme de zola
    580 mots | 3 pages
  • Zola et le naturalisme
    561 mots | 3 pages
  • Zola et le naturalisme
    1409 mots | 6 pages
  • zola et le naturalisme
    1007 mots | 5 pages
  • Zola et le naturalisme
    1168 mots | 5 pages
  • Zola et le naturalisme
    1121 mots | 5 pages
  • Zola (naturalisme ?)
    688 mots | 3 pages
  • Naturalisme Zola
    312 mots | 2 pages
  • Naturalisme de zola
    346 mots | 2 pages