A quoi reconnaît on une oeuvre d'art

Pages: 9 (2213 mots) Publié le: 24 janvier 2011
A QUOI RECONNAIT ON UNE ŒUVRE D’ART ?

En matière de beauté et de goût, on répète volontiers que des gouts et des couleurs ça ne se discute pas. Le jugement de goût est une affaire personnelle et subjective, « tous les gouts sont dans la nature ». Conséquence : la beauté n'existe pas. Toutefois on reconnait par ailleurs ce qui est et ce qui n’est pas une œuvre d’art grâce à une éventuelleconnaissance de la chose mais pas seulement. En effet, reconnaître au sens général est un acte, notamment par la mémoire, qui donne au sujet le sentiment du déjà-vu. La reconnaissance fonctionne essentiellement par rappel, évocation, conservation d’un souvenir susceptible d’être réactualisé par la conscience. Mais reconnaître une œuvre d’art veut dire reconnaître ni être biologique, ni événementnaturel car l’œuvre d’art est toujours une œuvre de l’art. Et une œuvre, une œuvre d’art est une œuvre ayant nécessité une technique, un métier et un savoir-faire. Cette reconnaissance d’une œuvre d’art vient elle du fait que l’art est une création et jamais une copie ? Quelle distinctions pouvons nous faire entre la beauté naturelle et celle artistique ? Comment cela peut il nous aider dans la démarchede reconnaissance ? La reconnaissance d’une œuvre d’art passe-t-elle forcément par son explication ? Cette dernière peut elle nous amener à notre problème ? L’œuvre d’art dépend elle de la contemplation et du ravissement que nous ressentons devant celle-ci ? Ces ressentis sont ils des critères principaux à la reconnaissance d’une œuvre ? Pour répondre à ces quelques questions, nous verrons dansun premier temps la relation entre l’art et la nature, puis dans un deuxième temps la création esthétique et son explication, enfin, dans un troisième temps nous verrons la contemplation de l’œuvre qui pourrait se qualifier d’art.

Toutes les activités humaines consacrées à la production de beau sont considérées comme des arts, elles sont de formes diverses, en effet, depuis Hegel elles sedivisent traditionnellement en architecture, sculpture, peinture (arts de l’espace), musique, poésie (arts du temps). Ceci étant dit, de nombreuses autres classifications peuvent être pertinentes car ce qu’on appelle l’esthétique n’est autre que la réflexion philosophique sur l’art. Réfléchir sur l’art, c’est donc avant tout élucider le sens de cette valeur particulière qu’est le beau.
Mais la beautédont il question ici est cette de l’art non celle de la nature. La beauté naturelle est en général l’adaptation d’une forme à une fonction : un beau cheval est un cheval dont les membres puissants et les formes souples suggèrent la rapidité de la course. L’art prend parfois pour objet la beauté naturelle, mais pas toujours. Les pouilleux de Murillo, les tabagies des peintres hollandais sontartistiquement beaux. Et pourtant, des infirmes qui mendient, une salle enfumée peuvent n’avoir aucune beauté naturelle et dans la réalité, ou du moins nous ne leur prêtons une sorte de beauté qu’à partir de notre culture artistique qui varient selon les origines, l’éducations, le monde dans lequel nous vivons etc. (nous dirons de ce mendiant rencontré sur le parvis d’une église qu’il est « beau comme unMurillo »). Il faut donc distinguer, comme nous y invite Kant, « la représentation d’une belle chose » et « la belle représentation d’une chose ».
L’art est une création et jamais une copie. Même l’illusion de réalité ne peut être donnée par l’art que grâce à des procédés qui tournent le dos au réel. Une œuvre comme l’Homme qui marche de Giacometti est à cet égard typique. Aucun homme n’aijamais marché à la façon de l’Homme qui marche : les deux pieds à terre, bien à plat. Combien d’erreurs volontaires pour donner l’illusion esthétique du vrai ! Voyez l’Odalisque d’Ingres : le peintre le plus classique de l’histoire du XIX siècle s’est rendu coupable d’une contre-vérité anatomique puisque cette Odalisque a treize côtés au lieu de douze (cette transformation de la nature objective...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A quoi reconnait-on une oeuvre d'art ?
  • A quoi reconnait-on une oeuvre d'art?
  • A quoi reconnait- on une oeuvre d'art
  • A quoi reconnait-on une grande oeuvre d'art ?
  • A quoi sert une oeuvre d'art...
  • A quoi ser une oeuvre d'art
  • A quoi reconnait on un artiste ?
  • A quoi reconnait-on la vérité?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !