A quoi reconnait-on la vérité?

Pages: 12 (2853 mots) Publié le: 19 mars 2013
a qA QUOI RECONNAIT ON LA VÉRITÉ ?

I A QUOI RECONNAIT ON LA VERITÉ. QUELS ST LES CRITÈRES DE RECHERCHE DE LA VÉRITÉ ?

A/ A QUOI S’OPPOSE T-ELLE

La vérité s’oppose tout d’abord à l’opinion, à la croyance.
La vérité s’oppose à la croyance car la croyance se définit comme un adhésion incertaine de l’esprit à une opinion, à une doctrine* ou encore une idéologie. En ce sens la croyances’oppose au savoir qui est une connaissance rationnelle et se rapproche de la naïveté, du préjugé, voir même de l’erreur.

La croyance est néfaste et dangereuse car elle est arbitraire, parce qu’elle est motivée par la peur. Il faut critiquer la croyance dans la mesure où celle-ci se définit comme une adhésion incertaine, plus ou moins hasardeuse par opposition au savoir. En effet, la croyance en uneidée, une pensée, une affirmation, une théorie, ou un dogme ne relève pas d’une connaissance rationnelle et vérifiable. Par conséquent la naïveté, le préjugé, l’opinion apparaissent comme des modes différents de croyance. Pour Spinoza elle est « sujette à l’erreur et n’a jamais lieu qu à l’égard de ce que l’on dit conjecturer ou supposer » De plus non seulement la croyance n’a pas de fondementrigoureux mais elle se donne les apparences du savoir et en cela les éloigne de la vérité. La croyance cherche à s’imposer en dissimulant la faiblesse de ses fondements sous les apparences de la certitude. Selon Adorno, elle « s’approprie ce que la connaissance ne peut atteindre pour s’y substituer. ». Ainsi la croyance est à la fois arbitraire et dangereuse.

La vérité procède du doute. Eneffet, la quête de vérité procède d’une volonté de dépasser le monde des apparences. Le mot doute vient du latin « dubitare » qui signifie balancer. Le doute traduit un état d’esprit provenant d’une absence de certitude. Le doute est une modalité fondamentale de la réflexion scientifique, une suspension du face à tout ce qui se présente comme une vérité afin de l’examiner et d’en mettre à l’épreuve lebien fondé.
Selon Claude Bernard, le doute est une qualité fondamentale de l’investigation scientifique qui vise à ne pas prendre des conclusions momentanées pour des vérités absolues. Le doute vise à révoquer le vrai semblable, l’apparence.
Définition de l’apparence : L’apparence se définit comme ce qui se présente immédiatement au sens et à l’esprit par opposition à la réalité.
C’estl’exemple du bâton brisé chez Descartes : le bâton semble brisé dans un verre d’eau mais c’est une illusion d’optique. La science permet de mettre en lumière les lois de la réfraction afin de rectifier l’illusion.

B/ SON CRITÈRE DE RECONNAISSANCE : LA DÉMONSTRATION

Si la vérité peut être reconnue ne tant que telle, c’est parce qu’elle passe par une observation attentive de la réalité. C’estl’observation qui est la condition de l’objectivité.
L’observation : Elle consiste à examiner des faits, de les établir, et de construire des théories qui soient en rapport avec les faits observés. Pour que l’observation conduise à l’objectivité, il faut qu’elle fasse abstraction de toute interprétation.
La vérité objective est un modèle car elle est par définition objective.
L’objectivité : C’est lecaractère de ce qui existe indépendamment de l’esprit humain et qui correspond à la réalité et constitue alors le fondement même de l’accord des esprits. L’objectivité est la qualité de la démarche scientifique en tant qu’elle tend à s’affranchir de la sensibilité subjective en construisant méthodiquement son objet à partir de l’observation et de l’expérimentation.

Est vrai ce qui a été démontré.La démonstration est l’opération de l’esprit permettant d’établir une proposition, une thèse, en s’appuyant sur des preuves ou sur une arg appropriée.
En phi, raisonnement au moyen duquel la vérité de la concl est établie selon les raisons nécessaires a partir de prémisses. Apparait comme un critère satisfaisant de certitude. « La dém est un discours raisonné destiné à garantir la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • A quoi reconnait on un artiste ?
  • A Quoi Reconnait On Une Attitude Religieuse
  • A quoi reconnaît-on une œuvre d’art ?
  • A quoi reconnait-on l'humanité de l'homme ?
  • A quoi reconnait-on une oeuvre d'art ?
  • A quoi reconnait-on une oeuvre d'art?
  • à quoi reconnait-on une attitude religieuse ?
  • A quoi reconnaît on une oeuvre d'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !