D Roul S Ance Hda Viallat

479 mots 2 pages
VIALLAT , Une rétrospective :
FICHE ACCOMPAGNEMENT ELEVE POUR COMPOSER FICHE HDA

Tu vas établir seul ou à deux, une fiche HDA qui sera le bilan de ta visite au musée Fabre.
Ton travail suivra le plan suivant.
Tu pourras télécharger des photos pour enrichir ce dossier.
La dernière partie sera composée seul. A imprimer

A- PRESENTATION RAPIDE DU PEINTRE (éléments biographiques)

Claude Viallat est né dans la ville de Nîmes en 1936 (il a à présent 80 ans). Il n’a pas eu son baccalauréat. Suite à cette défaite, sa mère voulait qu’il aille faire ses études à l’école des Beaux Arts à Montpellier, puis à celle de Paris, nombreuses de ses œuvres sont exposées dans la région.

B- LA FORME :

Origine de la forme : elle vient d’une éponge qu’il a accidentellement fait tomber sur sa toile quand il était en train de peindre.
Raison pour laquelle Viallat répète cette forme : il représente cette forme car elle ne représente rien, ne signifie rien, ce n’est pas un symbole politique, ou un message.
La peinture de Viallat est abstraite, non figurative explique les deux notions.

La peinture abstraite ne représente rien alors que la peinture figurative, au contraire, représente une personne, un objet ou encore un paysage.

C- SUPPORT ET SURFACE :

Mouvement artistique : le mouvement artistique est support/surface.
2 éléments privilégiés par Viallat dans sa peinture : Viallat privilégie le support et le moyen de transporter ses œuvres avec facilité.

D- HOMMAGES ET MODERNITE :

Matisse : peintre coloriste auquel Viallat a rendu hommage (titre de l'œuvre) : l’œuvre s’appelle « fenêtre à Tahiti ».
Effacement du peintre, désacralisation de l'œuvre : il n’accorde pas beaucoup d’importance à la valeur de ses œuvres, il veut qu’elles vivent leur temps.

E- LA REPETITION ET LA VARIATION EN ART :

Musiques : La Moldau de Bedrich SMETANA/ J’aurai voulu de Marc LAVOINE.

Littérature : Raymond Queneau, Exercices de style.

Peinture : Claude Viallat, acrylique sur rideau (1988).

en relation