L'obéissance à l'etat est-elle toujours obligatoire ?

Pages: 10 (2460 mots) Publié le: 3 mai 2010
« J’ai obéi », ont affirmés les responsables nazis devant le tribunal de Nuremberg, plaidant coupables du devoir de chaque citoyen : l’obéissance. Ils ont exécutés les ordres, appliqués les lois, comme chaque citoyen doit le faire. N’avaient-ils pas les moyens de se révolter, de désobéir à cet Etat totalitaire qu’était le III° Reich, comme les Résistants ont eut le courage de le faire ? Là esttoute la complexité du problème.
Obéir, c’est accepter de s’en remettre à une tutelle morale et politique, une force supérieure qui saurait ce qu’il est bon de faire ou non. Mais cette sujétion, demandée à tous les citoyens d’un Etat, doit-elle se faire aveuglément, sans réflexion ? Et si je refuse cette soumission, que je me révolte, qu’est-ce que je risque ?

L’obéiss+ance à l’Etatest présentée comme une obligation, et par définition, être obligé, c’est pouvoir faire et pouvoir ne pas faire. Puis-je donc désobéir à l’Etat ? Serais-je puni si je le fais ? Y a –t-il des situations qui justifient une désobéissance ? Et cet Etat auquel je dois soumission, que représente-t-il vraiment ?

Les sanctions qui pèsent sur les individus en cas de dissidence netransformeraient-elles pas l’obligation en contrainte ? Et quelle implication peut avoir la désobéissance civile dans la cohésion sociale ?

Dans un premier temps, on se demandera si obéir est une contrainte, puis si la désobéissance est une obligation, et enfin comment la désobéissance civile peut assurer la sauvegarde de la société.

A- Obéir, une contrainte ?

1) Le fondement d’une démocratieL’homme, pour vivre en société, a besoin de règles pour régenter sa vie et celle de ses concitoyens. C’est l’Etat, et plus particulièrement le pouvoir législatif de celui-ci, qui assure ces règles, affirmant son autorité. Les lois sont donc l’expression de l’Etat, elles limitent les libertés individuelles au profit de l’intérêt général, afin que chaque citoyen puisse trouver sa place dans sacommunauté. L’obéissance se fait donc pour garantir la cohésion sociale.

L’Etat tire sa légitimité du fait qu’il est basé sur la volonté populaire, du moins dans une démocratie. Ce régime politique assure au peuple sa souveraineté : c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.

a) Personne au dessus des lois

J’obéis aux lois car elles sont les mêmes pour tous,l’égalité est le fondement même de la démocratie. Personne n’est enchanté de payer ses impôts, et tout le monde a tendance à grincer des dents en recevant les taxes foncières, d’habitations et autres. Pourtant, je me soumets à cette loi fiscale, car tout le monde paye. De plus, cet impôt sert à la société, finance les routes et infrastructures, embellit les villes.

La loi est la même pourtous, et personne ne peut être au dessus, personne ne devrait jouir d’une impunité. Chacun doit rendre compte de ses actes, en assumer les conséquences et subir les sanctions, si sanctions il doit y avoir. Silvio Berlusconi, par une loi édictée en 2008, après son retour sur la scène politique italienne, bénéficiait de l’immunité judiciaire. Cette loi a été ajournée par le Conseil Constitutionnel le7 octobre : il redevient justiciable, comme n’importe lequel de ses citoyens.

b) Et pourtant des inégalités

Pourtant, même si l’égalité est une base de la démocratie, quelques inégalités subsistent. Le bouclier fiscal permet aux plus fortunés de ne pas trop débourser lors des impôts, ainsi l’Etat se permet de puiser plus dans le portefeuille des moins riches.

La vague de soutienà Roman Polanski, reconnu coupable de pédophilie, montre que dans la société française, l’idée d’une justice inégale ne semble pas si anormale, aberrante que ça. Citoyen américain comme un autre, pourquoi du fait de sa célébrité, de son soit disant génie, serait-il au dessus des lois ? Pourquoi échapperait-il à la sanction qu’il mérite parce qu’il est considéré comme un « grand » de ce monde ?...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'obéïssance à l'etat, est-elle toujours une obligation?n
  • l'Obeissance a l'Etat est elle une obligation?
  • l'obeissance est elle toujours une contrainte?
  • Le devoir se résume t-il à l'obéissance ?
  • A l'obéissance passive
  • A toi pour toujours
  • L’obéissance est–elle contraire à la liberté ?
  • L'obéissance à la loi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !