L’hétérodoxie européenne aie

Pages: 27 (6627 mots) Publié le: 5 avril 2011
Chapitre 3 : l’hétérodoxie européenne
Intro :
Approche plus substantive. Revue du MAUSS=> mouvement anti-utilitariste
Pour Keynes ce qui l’a plus marqué c’est la philosophie pragmatisme.
Par rapport au pragmatisme de Pierce qui mené au consensus, ici on est plus proche a celui de James qui lui insistait sur l’importance des conventions pour faire face a l’incertitude. Cette notion deconvention tient une place centrale dans la pensée de Keynes. L’économie de Keynes est basé sur des variable psychologique.
Section 1)Sraffa : épistémologie de l’artifice
On trouve une critique de l’économie, et notamment de l’école anglaise et surtout de Marshall.
Il a modifié la façon d’envisager l’économie, c’est un des économistes les plus cité.
Sraffa fut également journaliste, militantrévolutionnaire.
I) La démarche théorique
Gramsci il se refuse de faire une distinction entre les facteurs objectifs et les facteurs subjectifs. Il faut éliminer les concepts subjectifs dans l’analyse économique, l’on s’en prend à la théorie marginaliste.
On a plutôt l’idée d’entreprendre un entreprise d’objectivation. C'est-à-dire faire confiance a des a des quantités obserble et mesurable. Refus duprotectionnisme, les concepts subjectifs ne peuvent pas être réduit à des concept objectif. Donc refus du courant behadurisme (théorie psychologistes cognitivistes) . Ce la conduit à « les produits sont produits par des produit ». Cette idée il la trouve chez le tableau de Quesnay. Ici on n’est pas dans une démarche naturaliste qui donne un prima aux formes logiques. Les industries sont encastréedans les pratiques sociales. Il attaque la théroe de Marshall et quel est le modèle qui substitue a la théorie néeoclassique.
Remarque :
- Il fera la connaissance de Keynes
- Keynes lui fait piblier un article sur les problémes bancaire italiens

-Il mettra au point un essai sur les critiques de l’éco de marshal

II) La remise en cause du naturalisme de Marshall

Il met aupoint un essaie de critique de l’eco neo classique. Il est confronté aux ecrit de marshall et amener a discuter sur les coût constant décroissant dans l’industrie, et pose le problème de la variabilité des coûts et comment les classer ces coûts. On a une démarche d’artificialiste, c'est-à-dire un réalité suffisante, La séparation entre l’observateur et le producteur ne permet pas aux premiers delivrer des lois a priori qui pourrait dicter les comportements du second.
Le principe d’incertitude :il suggère que toute définition ou tout point de vue est fonction de certaine condition qui sont variable dans le temps et dans l’espace.
Il est confronté a l’hypothèse que développe marshal c'est-à-dire la lois des rendements non proportionnels dans le modèle d’équilibre partiel statique.Marshal estconfronté a deux type de rendements :
-rendement croissant : dans l’industrie la division du travail va mener a des rendements croissant
-rendement décroissant : dans l’agriculture on aura toujours des rendements décroissant

Une entreprise peut être simultanément soumis à ces deux cas.

Autre aspect :
Confronté a une autre these de ML : les tendance a l’utilité décroissante et a laproductivité décroissante se trouverai dans les qualité de la nature humaine et dans les conditions technique de l’industrie. Elle serait basé sur une coïncidence a priori entre la loi physique et la loi économique.C’est une critique de physicalisme social.

L’évolution dans les ecrits de ML, Sraffa montre l’incompabilité entre un raisonnement en terme de concurrence face a la constatation derendements croissants.

Avec Ramsey et Kahn pour amélioré l’œuvre de Keynes.
La controverse tourne autour de la monnaie et nottament de savoir si l’on peut faire l’hypothese de neutralité de la monnaie.

III)La violence de la monnaie selon Sraffa : réponses à hayek

Il attaque la conception de la neutralité de la monnaie défendu par Hayek.
Remarque : Keynes : « c’est le plus horrible mélange que...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • : L’hétérodoxie américaine : la naissance de l’institutionnalisme
  • Les européens
  • Les européens
  • Européen
  • Les européens
  • Europeen
  • Les européens
  • Les européens

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !