L’histoire est-elle un eternel recommencement ?

1630 mots 7 pages
« L’HISTOIRE EST-ELLE UN ETERNEL RECOMMENCEMENT ? »

« Celui qui ne sait pas tirer les leçons de trois mille ans d’Histoire vit au jour le jour » affirmait Goethe. Si l’on peut en tirer des leçons, c’est donc que l’Histoire a vocation à évoluer, et le futur à être différent du passé. Pourtant Francis Fukuyama a cru assister à « la fin de l’Histoire » après l’effondrement de l’Union Soviétique. S’il n’y a plus d’Histoire, alors elle ne peut pas progresser, y compris en se répétant. De nombreux autres penseurs se sont intéressés à la structure de l’Histoire – à l’instar notamment de Kondratiev : comment évolue-t-elle ? Obéit-elle à un schéma linéaire, ou peut-on, au contraire, la définir comme un éternel recommencement ? Nous développerons ici l’idée que le sentiment d’un éternel recommencement, bien que légitime, relève de l’illusion (I). La légitimité du sentiment et l’existence de l’illusion s’expliquent avant tout par l’opposition, inhérente à la condition d’être humain, entre passion et raison (II)

L’ILLUSION D’UN ETERNEL RECOMMENCEMENT L’Histoire évolue très lentement, et il est de ce fait compréhensible que se développe un sentiment de répétition de situations, d’évènements, de problèmes. Les enjeux du socialisme municipal en sont une parfaite illustration. Avant de les développer, il convient de préciser brièvement que le socialisme municipal est un phénomène qui trouve ses origines au début du XXème siècle, et que l’on peut très sommairement résumer comme le succès des socialistes aux élections locales, qui s’oppose à leurs échecs au plan national. Pour commencer, le socialisme municipal est une excellente illustration du lien qui unit l’illusion et l’échelle temporelle à laquelle on se place. En effet, il s’agit, comme nous venons de le voir, d’un phénomène vieux d’un siècle environ. Cela peut sembler long, d’autant que ce siècle est très proche de nous. Pourtant, l’idée d’un pouvoir local que l’on pourrait qualifier de « mutualisé »,

en relation

  • Littérature
    1032 mots | 5 pages
  • Philo
    1486 mots | 6 pages
  • Analyse complète de la pièce "huis-clos" de j.p. sartre
    3166 mots | 13 pages
  • Mar.gue
    343 mots | 2 pages
  • Depuis quand parle-t-on de générations ?
    493 mots | 2 pages
  • Un ange cornu avec des ailes de tôle
    871 mots | 4 pages
  • La vie
    1829 mots | 8 pages
  • LE DESIR
    458 mots | 2 pages
  • La guerre otto dix
    2024 mots | 9 pages
  • Le k "chasseurs de vieux" dino buzzati
    336 mots | 2 pages