L’interdit : menace ou encouragement pour le désir ?

Pages: 5 (1223 mots) Publié le: 27 juillet 2010
Le désir tend d’abord vers ce dont un individu manque, il représente sa conscience douloureuse qui le guide vers ce dont il n’a pas et l’effort pour l’obtenir. Mais si le désir est par cela la traduction d’une impuissance, il est en même temps l’affirmation d’une certaine forme de puissance animée par le désir augmentant l’existence même de l’individu. S’il mène d’un côté vers le bonheur et laliberté, il est aussi fruit de frustration. Moteur même du désir, l’interdit est chez chacun source de convoitise, de tentation réprimée ou même de névroses.
Dans quelles mesures l’interdit joue-t-il un rôle dans le désir d’un individu ? S’il est sans conteste un encouragement qui pousse chaque individu à enfreindre règles sociales, loi… il constitue aussi une véritable menace, qui cherche à «dompter » et contrôler le désir.

La définition même de l’interdit indique qu’il ne peut être interdit que ce qu’une société, un groupe décrète comme étant prohibé, qu’il s’agisse d’un acte ou d’un comportement. Il peut aussi s’agir d’un interdit qui permet à un individu de s’intégrer au sein d’un groupe, comme c’est le cas dans la religion où certaines traditions conditionnent les règles de vieà leur manière. C'est la raison pour laquelle la morale religieuse entend régler les passions en soumettant le désir à des limites, des interdits, en prônant des convictions valorisantes comme le « salut » de Dieu.
Tout désir est donc généré par la relation au désir des autres : le désir est recherche d'un plaisir anticipé sur fond d'imitation des autres, ou parfois d'une expérience réelle ouimaginaire vécue avec les autres.

Bien que l’homme vise d’abord le superflu, dès lors que la culture suscite et transmet certains désirs tout en les rendant compatibles avec ses propres normes, l’on peut dire que l’interdit attire chaque membre de cette société qui prohibe certains désirs. L’homme intériorise les interdits sociaux et moraux, et censure inconsciemment ses pulsions. Il est unconcept nécessaire à toute société dans la mesure où il permet de faire régner un certain ordre social, sans lequel l’état de nature prendrait le dessus. Des interdits inexistants impliqueraient ainsi un retour au chaos, une domination du naturel sur le social : et par cela la victoire de l’arbitraire sur l’organisation.

Un homme est continuellement tourné, par l’intermédiaire de son amourpropre, vers le désir d’une domination personnelle sur les autres individus, et l’interdit permet justement de réfréner ceci.
L’interdit encourage le désir dans le sens où nous sommes en quête de plaisir défendu, afin de nous poser nous-même contre le conformisme et les normes instituées. C’est cette volonté de distinction qui pousse à osciller entre valorisation personnelle et valorisationcollective du groupe, en cela que l’individu seul est d’avantage poussé à désirer l’interdit mais trouve son équilibre afin de se préserver de la chute dans le désir passionnel par exemple.
Mais désirer, c’est aussi vivre l’absence d’un objet, d’une situation idéale à travers la douleur. L’interdit est donc la source du refoulement chez l’homme qui se censure involontairement : l’individu écarte alors sapulsion et son désir sous l’influence de l’avis général, des normes et valeurs sociales de la société à laquelle il appartient. Cependant, ce refoulement ne signifie pas que le désir est bel et bien détruit, au contraire. Il peut alors mener à la névrose, où l’individu, conscient de ses troubles, se verra pourtant affecté mentalement par les inhibitions sociales qu’il aura opéré, consciemment ounon.
Pourtant, le refoulement est nécessaire à la bonne acceptation des règles essentielles de notre société. Comme l’exprime la formule de Piera Aulagnier, si dans le refoulement il est « interdit de désirer l’interdit », dans la névrose il est interdit de penser l’interdit » : cette différence notoire révèles les dangers de l’interdit lorsqu’un individu n’arrive pas, rend impossible son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'interdit, menace ou encouragement au désir ?
  • L'interdit
  • Menace
  • Desir
  • Le desir
  • Le désir
  • Le désir
  • Desir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !