L'écriture poétique de rimbaud : synthèse

Pages: 5 (1238 mots) Publié le: 5 juillet 2010
L’ORIGINALITE DE L’ECRITURE POETIQUE DE RIMBAUD

I- JUSQU’EN 1871 : RIMBAUD ET LA TRADITION POETIQUE :
INFLUENCES ET DEPASSEMENTS

1) Cahiers de Douai + Poésies : Une poésie versifiée relativement classique ( Influences des Mouvements de l’époque

( Influence du Romantisme : - Poèmes lyriques, Amour, Fusion avec la Nature (cf Lamartine).
-Longs poèmes narratifs épiques (cf Hugo, Banvillle)
( Influence du Parnasse et de Baudelaire :
- Recherche d’une perfection formelle (recours au sonnet, vers réguliers, alternance des rimes féminines et masculines respectée). (cf Parnassiens et Baudelaire).
- Nbreuses références culturelles et littéraires, recours aux mythes (cf Hugo, Banville, Baudelaire).

( Rd demandera à Demeny de brûlerces premiers poèmes, qu’on ne peut pas considérer comme « modernes ».

2) Prémisses de la Modernité : 1ères entorses aux règles ( la libération du vers

( Rd emploie la forme fixe du sonnet, mais il privilégie une esthétique discordante et inventive en faisant rimer 4 types différents de rimes croisées sur les 2 1ers tercets (cf Dormeur du Val).
( Rd conserve le vers noble de l’alexandrinms brise le rythme du vers (2 hémistiches de 6 pieds) : Structure plus syntaxique, débit plus prosaïque, rythmes + souples ( Les écarts métriques (enjambements, rejets, contre-rejets) sont alors signifiants, par mimétisme, et à interpréter.

3) La filiation baudelairienne : Nouvelle définition du Beau et Correspondances sensitives

( « Beau » malmené par Baudelaire, Il est double : entreperfection formelle, pureté classique, éternelle et fugacité, surprise, moderne et éphémère. ( « Beau » peut être trouvé dans l’horrible, le sordide (cf « Une Charogne », Baud./ Le bal des Pendus, Rd) ( Anti-lyrisme des sujets (cf Fumier ds Les Réparties de Nina).
( « Beau » peut émerger de la trivialité du quotidien : simplicité prosaïque de la poésie, « choses vues », tableaux intimistes (cfpoèmes de l’ « équipée belge », Au Cabaret-Vert, La Maline) ( Le « je » s’efface pour laisser place au décor, aux personnages, aux objets.

( Baudelaire « premier Voyant » : « l’analogie universelle » ( B. veut trouver et exprimer « l’Inconnu » par les correspondances horizontales entre les sens, les synesthésies (les couleurs, les parfums, les sons se répondent) et par les correspondances verticalesentre le monde sensible et le monde « idéal », l’inconnu, l’absolu. ( Procédés poétiques et Fonction de la Poésie repris et dépassés par Rd.

( Dépassement par Rd : Dépersonnalisation du sujet (cf « Roman » : « fictionalisation » et distanciation du Moi = « On ») + Primauté aux sensations pures, aptes à rendre compte de la complexité et du foisonnement du Réel.
( cf ses « Poèmes colorés etsonores » très commentés et à lire : Voyelles (p.73), Le Bateau ivre (p.83) ( Glissement vers des mots « purs », dégagés de leur signification première, pour exprimer l’ « inconnu » ( cf Rd « Trouver une Langue. » + Mallarmé : « donner un sens plus purs aux mots de la tribu » ( Symbolisme.

3) Vers une Langue Nouvelle

( 1871 : année de la « Voyance », rejet de la poésie subjective etparnassienne « fadasse » et complaisante avec l’ « Ordre ». ( Provocation, ton sarcastique et outrageant (cf Vénus Anadyomène (dernier vers) ; Le Cœur supplicié ; Mes Petites Amoureuses). Rd retourne l’imitation contre ses modèles en durcissant la satire
( A ce moment-là, pr Rd, alexandrin = ordre social exécré( Multiplication des infractions poétiques : Nouvelle langue « polyphonique », contrastée.( La richesse des rimes (préconisée par les romantiques) entraîne des effets hyperboliques, des associations grotesques (« récuré » avec « curé » ds Accroupissements).
( Vocabulaire bigarré, « étrange(r)», hermétique et presque agressif : Termes savants (« Ithyphalliques »), néologismes (« pioupiesques », « abracadabrantesques »), patois local (des Ardennes), termes grossiers (« dégueulé »,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'écriture poétique
  • L'écriture poétique-dissertation
  • Atouts de l'écriture poétique
  • La modernité poétique de ma bohème (rimbaud)
  • Apport poetique de rimbaud
  • L'illusion poetique étude sur rimbaud
  • L’écriture poétique peut elle s'inspirer du quotidien
  • Rimbaud et la modernité poétique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !