L'épicurisme

4342 mots 18 pages
Epicure- (341- 270 avant JC ) Platon est mort depuis 6 ans. Aristote est précepteur du prince héritier Alexandre le grand. 2 écoles : l’académie, le lycée, Epicure fondera la sienne en 306. Il a commencé la philo très tôt (14 ans) il a été formé à Theos, dans une école dirigée par le philosophe matérialiste Démocrite avec Leucippe. Leur idée principale est que tout ce qui existe est composé d’un mélange d’atomes, et de vide, y compris l’âme et l’esprit, et la pensée elle mm est un choc atomique. Il fondera une école, le jardinet y restera jusqu’à sa mort. Le jardin est une maison qui ne sera pas seulement un lieu d’enseignement de théorie mais un lieu de vie où la formation allait bien au delà de la simple formation théorique. Au jardin, rôle décisif de l’amitié. Pour les grecs et les latins, l’amitié était une question sur laquelle on réfléchissait (Platon, Sénèque, Cicéron, les stoïciens..) Ce que les grecs et les latins ont conçu dans l’amitié c’est que c’était la forme de relation humaine la plus pacifique et en mm temps la plus libre (bcp plus que la relation d’amour) Elle suppose un accord, le fait de partager ce que l’on met en commun. La communauté des amis ce n’est pas celle de ceux qui ont une origine ou une propriété commune =>mais mettent qq chose en partage (repas, idées..) toutes les autres relations sont intéressées (commerce, passion…) pour Epicure : « toute amitié est par elle mm désirable » ( sentences vaticanes) Dans l’école d’epicure, les gens avaient pour devoir de ne participer ni à la vie pol, ni à la vie publique en raison des contraintes qu’elles engendrent, elles empêchent la vie heureuse. Dans cette école, les élèves ne pouvaient pas tous étudier en permanence la doctrine. Donc Épicure avait composé des très courtes maximes qu’ils pouvaient consulter à tout moment. Il y avait des hommes libres, femmes légitimes ou pas et esclaves. Alors que l’académie et le lycée n’acceptaient que des élites. Le but y était de former des élites

en relation

  • L'épicurisme
    487 mots | 2 pages
  • L'épicurisme
    330 mots | 2 pages
  • L'épicurisme
    535 mots | 3 pages
  • L'épicurisme
    307 mots | 2 pages
  • L'epicurisme
    4078 mots | 17 pages
  • l'EPICURISME
    739 mots | 3 pages
  • Epicure et l'épicurisme
    1101 mots | 5 pages
  • L'épicurisme et le stoïcisme
    1401 mots | 6 pages
  • Le stoïcisme et l'épicurisme
    970 mots | 4 pages
  • L'epicurisme et la recherche du bonheur
    1569 mots | 7 pages