l'affaire dreyfus

Pages: 9 (2247 mots) Publié le: 24 novembre 2013
Alfred Dreyfus est né le 9 octobre 1859 à Mulhouse. Après la guerre de 1870 ( entre la France et la Prusse) sa famille choisit la nationalité française, et il doit quitter l’Alsace. Il opta pour des études militaires, et après un long cursus, il sortit de l’école supérieure de guerre en 1892 avec la mention Très bien, et le brevet d’Etat major.

15 octobre 1894 Le général Mercier, ministre dela Guerre, convoque Dreyfus, sans lui en donner le motif. En habille en civil à l'État major pour lui faire faire des écritures. Le commandant du Paty de Clam, homme original qui se pique d’expertise graphologique compare les écritures de Dreyfus avec le bordereau. Il conclut d’emblée à l'identité des deux écritures. Après une journée de travail complémentaire, il assure dans un rapport que,malgré quelques dissemblances, les ressemblances sont suffisantes pour justifier une enquête. Dreyfus est donc «l'auteur probable» du bordereau pour l'État-major L'officier est accusé d'avoir délivré des renseignements militaires confidentiels à l'Allemagne. Il sera inculpé sur simple ressemblance d'écriture sur un bordereau (Relevé détaillé d'articles, de documents d'un dossier, d'un compte…) trouvéà l'Ambassade d'Allemagne à Paris. Il proteste en vain de son innocence. Dreyfus est emprisonné dans la prison du Cherche-Midi, sans que sa famille soit prévenue, sans avoir pu se défendre car il ignore ce dont on l’accuse. Derrière cette accusation se cache un autre réalité, religieuse. On cherche un coupable et les soupçons tombent, sans enquête ni preuve, sur un officier juif alsacien.

LEPROCÈS DE 1894
Le 19 décembre 1894, Le Procès Dreyfus commence dans un huis clos pratique pour cacher un dossier vide. Le Conseil de Guerre est chargé de ce procès pour haute trahison du capitaine Dreyfus. L’accusé clame son innocence, se défend point par point avec énergie et logique. Ses déclarations sont appuyées par une dizaine de témoignages à décharge. L'absence de mobile pour le crime paraitdans le dossier d'accusation. Dreyfus était un officier très patriote et très bien noté par ses chefs, et surtout très riche, il n'avait donc aucune raison tangible de trahir. La justification par la religion de Dreyfus
Les témoins militaires du procès alertent le commandement sur les risques d'acquittement. Dans cette éventualité, la Section de statistiques avait préparé un "dossier secret",contenant quatre preuves "absolues" de la culpabilité du capitaine Dreyfus, accompagnées d'une note explicative. Celui-ci est remis au début du délibéré, en toute illégalité et sans qu'il ne puisse être discuté, au président du Conseil de guerre le colonel Émilien Maurel, sur ordre du ministre de la Guerre, le général Mercier.

Le 22 décembre l'unanimité des sept juges le Conseil de guerrecondamnent Alfred Dreyfus pour haute trahison à la destitution de son grade, à la dégradation militaire, et à la déportation perpétuelle dans une enceinte fortifiée", soit au bagne en Guyane. Dreyfus n'est pas condamné à mort car la peine capitale est abolie pour crime politique. Pour les autorités, la presse et le public, les quelques doutes d'avant procès sont dissipés. La culpabilité est certaine; àdroite comme à gauche, l'abolition de la peine de mort pour crime de trahison est regrettée. L'antisémitisme atteint des sommets dans la presse et se manifeste dans toutes les couches sociales de la  population française. Jean Jaurès regrette la douceur de la peine dans une adresse à la Chambre, et écrit : "un troupier vient d'être condamné à mort et exécuté pour avoir lancé un bouton au visage deson caporal. Alors pourquoi laisser ce misérable traître en vie?"


Le 5 janvier le capitaine Dreyfus est dégradé dans la cour de l'École militaire. Les témoins signalent "la grande dignité" ou "l'invraisemblable passivité" de Dreyfus. L'affaire de la légende des aveux commence: avant sa dégradation, dans le fourgon qui l'amenait, Dreyfus aurait confié sa traîtrise au capitaine Lebrun Renault...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'affaire dreyfus
  • L'affaire dreyfus
  • L'affaire dreyfus.
  • l'affaire dreyfus
  • L'affaire dreyfus
  • L'affaire dreyfus
  • L'affaire Dreyfus
  • L'affaire dreyfus

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !