L'alcool

6375 mots 26 pages
Alcool, alcoolisme et alcoolisation
Histoire de la politique de lutte anti-alcoolique en France Cour du 22 mars
On parle de consommateur excessif d’alcool pour quelqu’un qui boit et pas un alcoolique.
I. Les manières de boire en France aux 19ème siècle et 20ème siècles

A. L’ivrognerie n’est pas un phénomène de masse jusqu’à la fin du 18ème siècle.

L’ivrognerie était le terme le plus couramment utilisé pour désigner un comportement de consommation d’alcool durable ou chronique. Les ivresses désignaient quant à elles,

Trois raisons majeures de la rareté de l’ivrognerie
- La production, les viticulteurs n’obtenaient pas de bon produit en raison de la quantitié et qualité variable de matière première. La concentration en éthanol était faible
- La conservation des boissons alcooliques, elle était difficile en l’abscence de techniques fiables
- L’accès à ces produits par les consommateurs, toutes les classes sociales ne pouvaient pas en disposer pour des raisons de coûts économiques. « seuls les riches pouvaient s’offrir du vin » et le peuple n’avait accès qu’à la production locale de certaines régions.
Ce n’est qu’à la fin du 18ème et surtout au début du 18ème que l’alcoolisation de masse apparait. B. L’alcoolisation populaire et l’alcoolisation bourgeoise
La convergence de plusieurs évènements a donné naissance de masse au 19ème siècle.
Sur le plan technique : perfectionnement des alambics (appareil pour distiller) = permet distillation industrielle. Conservation des boissons va être rendue possible grâce aux travaux de Pasteur (1822-1895) sur le chauffage du vin (pour éviter les maladies) et leur stockage amélioré (fût ou tonneau). Par la voie du chemin de fer (loi Guizot 1842 favorise son extension), l’expédition a pu se faire dans toutes les régions de France, ce qui a eu pour effet de stimuler la production. Importance de la demande donc la boisson alcoolique se banalise. Au départ consommation locale puis

en relation

  • L'alcool
    1308 mots | 6 pages
  • L'alcool
    721 mots | 3 pages
  • L'alcool
    1023 mots | 5 pages
  • L'alcool
    1394 mots | 6 pages
  • L'alcool
    446 mots | 2 pages
  • L'alcool
    566 mots | 3 pages
  • L'alcool
    413 mots | 2 pages
  • L'alcool
    317 mots | 2 pages
  • L'alcool
    573 mots | 3 pages
  • l'alcool
    304 mots | 2 pages