L'alliance renault-nissan

Pages: 7 (1713 mots) Publié le: 15 janvier 2011
L’inflation
Définitions
Il y avait inflation quand la banque centrale émettait trop de billets. Il n'y avait donc pas de construction de richesse d'où la hausse des prix. La conséquence directe de l'inflation était alors l'augmentation des prix. Aujourd'hui on associe surtout cette conséquence (initiale) de l'inflation à sa définition.
L'inflation est « la perte du pouvoir d'achat de lamonnaie qui se traduit par une augmentation générale et durable des prix ».
Causes économiques de l'inflation
Inflation monétaire : une trop grande quantité de monnaie est émise par l'État (par exemple, le mark de la République de Weimar en 1923, cas typique d'hyper-inflation) ou par les banques (phase de boom économique, par exemple les États-Unis fin des années 1990), ou à l'inverse une tropfaible demande de monnaie survient (exemple de l'Europe pendant les épidémies de peste au Moyen Âge)
Inflation par la demande : la demande d'un produit ou d'un service essentiel excède l'offre, et les producteurs augmentent leur prix car ils ne peuvent ou ne veulent augmenter la production.
Inflation par les coûts : L'inflation par les coûts est le plus souvent déclenchée par le fait que lessalaires augmentent plus vite que la productivité (l'augmentation des coûts due à la hausse des salaires est plus forte que la diminution des coûts provenant de l'augmentation de la productivité).
L’indexation : des accords ou des règles de toutes sortes lient les prix de différents biens et services, avec délais (le temps de publier l'indice correspondant, par exemple). Si le prix d'un élémentessentiel augmente, tous les autres suivent mécaniquement, et les effets retard mettent en place une boucle de rétroaction, un cercle vicieux, chaque effort pour combler la différence créée n'ayant comme seul effet que de mettre en place la prochaine hausse (comme un animal qui courrait après sa queue).
Panique monétaire : la monnaie utilisée est aujourd'hui essentiellement du papier ou du métalsans autre usage, et donc sans autre valeur que celle attachée à la confiance des utilisateurs. Si, pour une raison quelconque, ils se persuadent que la monnaie va perdre de sa valeur, on assistera parallèlement à une chute sur le marché des changes et à une forte inflation, qui validera l'anticipation inflationniste et la renforcera.

Théories économiques de l'inflation
L'analyse classique del'inflation
Théorie quantitative de la monnaie
En 1911, Irving Fisher va être le premier économiste à modéliser mathématiquement l'inflation, en s'inspirant du bullionisme espagnol. Cette Théorie quantitative de la monnaie met en évidence une relation linéaire entre quantité de monnaie et le niveau général des prix: plus simplement, toute hausse de la masse monétaire supérieure à une hausse duPIB, entraine mécaniquement une hausse du niveau général des prix à moyen terme.
Conclusions et implications de la TQM
Le modèle classique repose sur l'idée de prix relatifs, chaque agent avec son revenu doit choisir entre deux biens selon l'utilité qu'il tire de la consommation de chacun des deux biens. Le prix des biens se fera donc selon le plaisir qu'il en tirera au détriment de l'autrebien. La monnaie est totalement absente, d'où l'utilisation de la maxime d'Adam Smith [réf. souhaitée] « La monnaie n'est qu'un voile » pour qualifier la neutralité de la monnaie.
On parle alors d'une dichotomie entre la sphère réelle (la production Y) et la sphère financière (la demande de monnaie Md). La monnaie n'est qu'un voile qui sert juste comme instrument d'échange sur un marché et ne peutêtre désirée pour elle-même, ce qui sera remis en cause d'abord par les cambridgiens, puis par Keynes.
La remise en cause de la Théorie Quantitative de la Monnaie (TQM)
Le fait que les individus épargnent pour anticiper l'avenir, va alors provoquer une fuite dans le système monétaire: ce manque à consommer que représente l'épargne, va se traduire par une diminution de la demande, qui...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Renault nissan
  • Renault-nissan
  • Renault nissan
  • Renault
  • Renault-nissan
  • Nissan et renault
  • Renault nissan
  • Renault nissan

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !