L'anonciation en art

1322 mots 6 pages
Dossier Art
Etude Comparative: L'Annunciazione

Intro:
L'annonciation est l'un des thèmes privilégié de l'art chrétien, occidental et byzantin. Il s'agit du moment ou Dieu envoi l'ange Gabriel dans la ville de Nazareth pour qu'il annonce à la vierge Marie qu'elle portera l'enfant sacré de Dieu et qu'il se nommera Jésus. Cette scène a été représentée par de nombreux peintres tels que Ambrogio Lorenzetti, Simone Martini, Sandro Botticelli, Leonard De Vinci ecc...
Nous allons effectuer une comparaison des oeuvres «L'annunciazione» de Simone Martini (1333), et «L'annunciazione di Cestello» di Sandro Botticelli (1489), toutes deux conservées à la Galleria degli uffizi di Firenze.
Nous allons voir que bien que le sujet soit le même et que des similitudes sont présentes dans les deux peintures, Simone Martini e Sandro Boticelli ont une approche différente de la religion, et donc une technique différente pour la représenter, une technique propre à leurs époques respectives, à savoir le gothique pour l'annunciazione di Simone Martini e l'époque de la Renaissance pour l'annunciazione di Cestello di Sandro Botticelli.

(I. Les similitudes)

Dans un premier temps nous allons relever les points communs entre le retable de Simone Martini et le tableau de Sandro Botticelli.
Dans les deux tableaux on retrouve:

Les mêmes personnages principaux: On assiste à la rencontre de deux personnages auréolés: La vierge Marie, et Gabriel. Bien que dans L'annonciation de Martini il y ait deux personnages en plus (Santo Ansano e Santa Margherita) les personnages principaux restent tout de même Gabriel et Marie. Les mêmes habits: La Madonna ha un vestito rosso segno di passione e umanità, e un manto blu segno di spiritualità. Nelle due opere: il manto ancora gonfio d’aria dell'angelo e le grande ali ancora aperte sono les indices del fatto che l’Angelo è appena giunto da Maria. Le ali dell’angelo si possono ricondurre alle ali del pavone che rappresenta l’immortalità.

en relation

  • L'art moderne : le trecento
    2303 mots | 10 pages