L'anorexie mentale chez les adolescentes

Pages: 23 (5662 mots) Publié le: 3 juillet 2012
Introduction :

…Je suis le sinistre miroir
Où la mégère se regarde !
Je suis la plaie et le couteau
Je suis le soufflet et la joue
Je suis les membres et la roue.
Et la victime et le bourreau !
Je suis dans mon cœur le vampire,
Une de ces grands abandonnés
Au rire éternel condamné,
Et qui ne peuvent plus sourire.

Cet extrait de l’Héautontimoroumenos écrit au 19ièmesiècle et qui en Grec signifie «  bourreau de soi-même » évoque ici la torture que l’homme peut s’infliger.
Il nous pousse ainsi à nous interroger sur les mécanismes d’autodestruction qui pourrait toucher l’être humain de nos jours.
L’anorexie mentale, qui a toujours existé à toutes les époques, de par ses caractéristiques peut en faire partie.
Mot d’origine grec apparu en français en 1589comme l’asthénie ou la fièvre, l’anorexie est un des signes de l’altération de l’état général. Il s’agit donc d’un symptôme dont le sens est en pathologie somatique conforme à l’étymologie «  anorexie » : perte ou diminution de l’appétit.

Pour beaucoup d’entre nous, l’anorexie est perçue comme intrigante, voire fascinante.
En augmentation importante, notamment dans nos pays industrialisés, ellea fait actuellement l’objet de nombreux travaux.
Aujourd’hui encore les causes de cette dernière questionnent puisque les réponses divergent en fonction des chercheurs. Elle est de ce fait encore souvent soumise à des incompréhensions de la part de l’entourage familial mais aussi des équipes soignantes qui vont prendre en charge les patients.
Un bref historique montre que depuis lesdescriptions initiales de l’anorexie mentale, les symptômes de cette maladie n’ont guère varié d’après ce que nous observons chez les adolescentes aujourd’hui. La « consomption nerveuse » du 17ième siècle ou « la maladie nerveuse avec dégoût des aliments » de Nadaud en 1789 rejoignent « l’anorexia nervosa » de Gull en Angleterre ou « l’inanition hystérique » de Lasègue en 1874 qui deviendra « l’anorexiementale » décrite par Huchard en 1883.
Par contre les conceptions explicatives de l’affection ont évolué dans le temps. Pour les auteurs du 19ième siècle, l’origine mentale ou nerveuse de l’affection ne faisait pas de doute. Par la suite on invoqua l’origine hypophysaire du trouble et l’affection fut pendant une courte période du ressort des endocrinologues. Enfin, depuis les années 1950, laconception somatique de l’anorexie mentale est abandonnée au profit des théories psycho dynamiques du développement de la personnalité et des interactions au sein de la cellule familiale.
Ainsi l’anorexie au cours de l’histoire a été soumise à de nombreuses interprétations.
Aujourd’hui encore, énigme pour beaucoup d’entre nous, cette maladie est vue comme « victime »  des stéréotypes sociaux deminceur. Or il est apparu que le processus anorexique comporte des déterminations et des enjeux psychiques envahissant à des degrés variables de la personnalité.
De plus, cette dernière pouvant survenir à différents moments de la vie d’un individu suite à divers événements, toucherait particulièrement les adolescents et notamment les adolescentes puisque 90 % à 97% des anorexiques sont des jeunesfilles.

Ainsi, interroger l’anorexie mentale en tant que symptôme social ou psychopathologique c’est poser le problème suivant : de quoi l’anorexie « fait –elle symptôme » dans le monde actuel ? Comment définir ce mal de vivre qui fascine tout autant qu’il perturbe ? Quelles caractéristiques de l’adolescence prédisposent à l’apparition de cette maladie ? Qu’en est –il du positionnementprofessionnel que nous pourrions avoir face à des jeunes filles souffrant d’anorexie mentale ?
C’est à travers un descriptif et une argumentation tirée d’un ensemble de documents que je vais présenter les réponses possibles afin que ce document puisse être un outil utilisable pour les professionnels se questionnant sur le sujet.
C’est dans un parcours de recherche d’informations tout azimut que j’ai...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'anorexie mentale chez l'enfant et le nourrisson
  • L'anorexie mentale
  • L'anorexie mentale
  • L'anorexie mentale
  • Sur l'anorexie mentale
  • L'émergence de l'anorexie mentale
  • Conséquences psychologiques de l’anorexie mentale
  • L'anorexie et la boulimie chez les adolescnts

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !