L'anti-héros

1083 mots 5 pages
Pendant, la période des romains, plus précisément durant l'antiquité le héros des romans est un symbole considéré comme un demi-dieux ou un personnage aux exploits extraordinaire, Hercule et les douze travaux, est l'un des symboles emblématique de ce mouvement. Puis au cours du IXXème siècle ce mouvement va basculer, le héros des romans des romans va peu à peu sombrer dans l'ordinaire. Comme nous le dit Emile Zola : « Fatalement, le romancier tue le héros, s'il n'accepte que le train ordinaire de l'existence commune. ».
Mais finalement, comment est un anti-héros ? Et pour répondre à cette question nous verrons dans un premier plan nous allons voir la place de cet héros dans la société, puis dans un deuxième plan nous verrons ses attitudes et ses défauts qui participe à cette dégradation.

Les auteurs du IXXème siècle essayent de mettre leurs héros en reflet avec leur société. Leur héros vit les événement historique du IXXème le lecteur à alors l'impression que le personnage de roman est beaucoup plus proche de la réalité, donc de lui même.
Nous allons étudier comme première œuvre Le père Goriot. Dans cette œuvre, on voit que la société de cette époque est pervertie, tout semble être dominé par la richesse ou l'apparence de la richesse. L'argent est roi, et en arrive même à presque la religion. Rastignac, le protagoniste ce retrouve face à deux choix. Celui de « garder un cœur pur et renoncer à ses ambitions » ou « ou tout sacrifier pour ces ambition », le personnage fait alors le choix de tout sacrifier pour avoir ce qu'il souhaite.. On perçoit dans cette œuvre une ressemblance avec Georges Duroy personnage de Bel Ami. Ils ont pour ambition tout les deux, de monter dans cette société et de devenir des modèles de cette réussite sociale. Quitte à tout détruire sur son passage : « A nous deux maintenant. ». Si Rastignac fait ce choix personnel, c'est parce qu'il à été déçu précedemment par cette société. On peut penser qu'il à subi cette société basé sur

en relation

  • Le héros et l'anti-héros
    294 mots | 2 pages
  • Du héros à l'anti-héros
    1724 mots | 7 pages
  • Du héros à l'anti-héros
    385 mots | 2 pages
  • Du héros à l'anti-héros : reflets du monde
    434 mots | 2 pages
  • Le personnage du roman du héros à l'anti-héros
    1258 mots | 6 pages
  • Le héros et l'anti-héros dans les arts iconographiques
    1694 mots | 7 pages
  • Le personnage de roman : du héros à l'anti-héros
    1233 mots | 5 pages
  • Le héros doit il être capable d'accomplir des exploits extraordinaires ?
    1458 mots | 6 pages
  • Le héros du roman
    516 mots | 3 pages
  • E. dissertes
    464 mots | 2 pages