L'art

Pages: 16 (3945 mots) Publié le: 20 mars 2013
INTRODUCTION GENERALE

« Musique ! Héritage sacré d’Apollon, langage mystérieux si chargé de magie et si riche en sortilèges que les neuf muses, malgré la diversité de leurs missions, ont tenu à être ses marraines et lui ont réservé le privilège de porter leur nom ».

En commençant son « Histoire de la Musique » par ces propos, Emile Vuilllermoz (1996) montre à quel point la musique a uneimportance primordiale à travers les âges.

Déjà, au Moyen Age, en Grèce, le rôle de la musique était considérable. La musique était institution d’Etat, elle faisait partie de l’éducation du citoyen, on lui attribuait le pouvoir d’ordonner, de discipliner.

Le mot musique avait un sens beaucoup plus large que celui que nous lui attribuons aujourd’hui. Il était synonyme d’équilibre, d’harmonie, derythme.
Poésie et musique, très intimement liées, participaient à toutes les manifestations de la vie publique et privée.

La musique semble donc apporter de la poésie dans la vie quotidienne et, associée à la religion, elle aura le pouvoir de rendre les textes sacrés accessibles à tous, instituant, de par les émotions qu’elle dégage, un sentiment de ferveur, de sérénité.
« Elle a allégé etennobli nos servitudes terrestres. Par elle, se sont trouvés miraculeusement disciplinés, idéalisés, spiritualisés et transfigurés dans le temps, l’espace, la durée, le mouvement, le silence et le bruit » (Vuillermoz – 1996).

La musique semble donc avoir un pouvoir, magnifiquement résumé par Vuillermoz (1996) :
« De tout ce qu’elle palpe, de tout ce qu’elle heurte, de tout ce qu’elle effleure,elle est arrivée à tirer une éternelle beauté ».

Les vertus de la musique sont utilisées depuis fort longtemps, et dans des domaines aussi larges que variés.
« Dans les temps les plus reculés, la musique et la médecine se partageaient la tâche de guérir parce que toutes deux possédaient déjà une notion « globale » du corps ».

Cet extrait de l’Encyclopaedia Universalis montre à quel point lamusique était déjà considérée comme influente sur l’homme.
Heine (1838) définissait la musique de la sorte :
« C’est une étrange chose que la musique, je dirais volontiers qu’elle est un miracle. Elle est entre la pensée et le phénomène : comme une médiatrice crépusculaire, elle plane entre l’esprit et la matière, apparentée à tous deux, et pourtant différente de tous deux. Elle est esprit,mais esprit qui a besoin de la mesure du temps ; elle est matière, mais matière qui peut se passer de l’espace. »

Aujourd’hui la musique semble avoir une influence tout aussi importante.

« L’homme moderne n’a pas encore acquis une maîtrise suffisante pour contenir ses réactions en face d’un monde qui l’étouffe, le prive de liberté et l’accable de soucis. Victime du stress, il ressent unelassitude. Celle-ci se transforme souvent en anxiété car, irritable, épuisé, le surmené finit par s’apercevoir qu’il est incapable de résoudre ses problèmes personnels.
Dans ce contexte, la musique a un double rôle à jouer. D’abord un rôle social et éducatif : l’ensemble sonore prouve une détente salutaire en éliminant la simple fatigue nerveuse. Une symphonie de Beethoven ou une fugue de Bach formentle caractère et s’efforcent de prévenir plutôt que de guérir. Elles sont ainsi capables d'améliorer l'état de santé.
Dans un autre ordre d’idée, une musique d’ambiance, utilisée à petites doses à l’usine ou dans certains magasins, améliore le climat du travail et favorise la productivité »[1].

La musique, selon cette citation, est douée de véritables pouvoirs thérapeutiques avec le pouvoir de« changer l’état intérieur » selon les termes d’Aristote.
On dit souvent que la musique adoucit les mœurs. Plusieurs disciplines adhèrent à l’idée que la musique a des vertus qu’elle est seule à détenir. C’est le cas notamment de la médecine, la musicothérapie, le management (fond sonore sur le lieu de travail) et plus récemment le marketing. La musique, qui a pour principale conséquence de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • l'art pour l'art
  • L'art pour l'art
  • L'art pour l'art
  • L'art
  • l'art
  • L'art
  • L'art
  • L'art

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !