L'art

1587 mots 7 pages
LL’L’
L’ART

Il faut distinguer la nature et l’art : les réalités issues de la nature existent indépendamment de l’homme (minéraux, végétaux, animaux) alors que les réalités issues de l’art sont produites par l’homme et font partie de la culture. Dans toutes les sociétés humaines les arts sont présents. Les êtres humains n’exercent pas seulement des activités liées aux besoins vitaux, en rapport avec des biens de consommation, ils cherchent aussi à donner sens à l’existence en produisant et en admirant des objets durables, apparemment sans utilité : l’art dépasse la sphère de la nécessité matérielle. Il semble manifester une orientation désintéressée vers le beau et le vrai, il est de nature spirituelle.
1. Art et technique
a. Réalités naturelles et productions techniques
Dans l’antiquité le mot grec «teckné» (dont l'équivalent en latin est «ars») servait à désigner aussi bien les productions techniques, visant l’utile, que les productions artistiques, visant le beau. Aristote distingue ainsi deux domaines :
- celui des êtres existants par nature (les minéraux, les végétaux, les animaux) ;
- et celui des productions «techniques» issues de l’activité fabricatrice de l’homme. Ces productions reposent sur une activité volontaire, supposent une intention et un projet, engagent des règles précises d’exécution, et mettent en place, dans le monde extérieur, des objets nouveaux : ces objets (par exemple une table, une maison, un lit, une œuvre picturale, une mélodie) s’ajoutent à la nature.
b. Le beau et l'utile
Mais les œuvres d’art ne visent pas l’utilité et n’ont pas de destination pratique : elles ne servent pas à faciliter la vie quotidienne.
Au XVIIIème siècle la distinction entre la technique et les beaux-arts est consacrée, notamment sous l’influence des «arts mécaniques». Ces derniers montrent la précision extrême des opérations requises pour agencer les pièces des objets complexes (par exemple, les mécanismes des objets d’horlogerie).
Les ouvriers et

en relation

  • L'art
    1555 mots | 7 pages
  • L'art
    1983 mots | 8 pages
  • L'art
    9541 mots | 39 pages
  • L'art
    6027 mots | 25 pages
  • Peut-il eister des désirs naturels ?
    1204 mots | 5 pages
  • L'art
    540 mots | 3 pages
  • L'art
    1035 mots | 5 pages
  • L'art
    975 mots | 4 pages
  • L'art
    394 mots | 2 pages
  • l'art
    3063 mots | 13 pages