L'ecole et la famille sont-ils des facteurs de mobilite sociale ?

Pages: 8 (1867 mots) Publié le: 11 mars 2012
I / L'école et la famille sont facteurs de mobilité sociale.

A. L'école favorise l'égalité des chances.

Idée : La massification scolaire est une chance pour les enfants , quel que soit sa classe sociale ou son sexe.
Argumentation :
- La démocratisation scolaire, d'abord quantitative, se traduit par la massification de l'école, c'est à dire l'augmentation considérable du nombre d'élève.Elle est favorisée par la création d'un collège unique (1975) ainsi que la plus grande ouverture du lycée et des études longues, d'après GOUPIL. En effet, la création de l'école laïque, publique et obligatoire jusuqy'à 16 ans (1959), la gratuité des livres jusqu'en classe de troisième, ou encore la création de bourses d'études ont permis non seulement la hausse du nombre d'élèves mais aussil'allongement des études. On le constate avec l'enquête FOP de l'INSEE réalisée en 1993 : sur 100 hommes français, 37 avaient un niveau d'études supérieur à celui de leur père. Les classes moyennes et populaires ont profité de cette démocratisation quantitative, ainsi que les femmes.

Idée : La démocratisation scolaire permet l'égalité des chances et l'ascension sociale des élève, le tout basé sur unsystème méritocratique.
Argumentation:
- La démocratisation scolaire est aussi qualitative et concerne donc l'égalité des chances. La massification a fait baisser les inégalités sociales. En effet, d'après E.MAURIN dans La Nouvelle Question Scolaire, l'élargissement de l'ouverture de l'école a été grandement bénéfique aux élèves qui n'auraient pas, d'eux-même, suivis certains cursus scolaires,notamment les enfants issus des milieux les moins aisés. Ainsi, chaque élève peut accéder aux mêmes enseignements et cela, indifféremment de leur classe sociale d'origine. De plus, la création de filière courtes dans l'enseignement supérieur et de différents bacs (1965-66) sont des facteurs de massification scolaire puisque les possibilités d'avenirs sont plus variées. On parle alors d'égalité deschances et donc d'un réussite fondée sur le mérite ainsi que les choix individuels. Concernant les classes défavorisées, la démocratisation de l'école leur a ouvert des portes sur un meilleur avenir, et donc sur une éventuelle mobilité sociale ascendante. D'après THELOT et VALLET dans Economie et Statistiques en 2000, l'accessibilité nouvelle de certains diplômes et de l'université représente pourles moins aisés un espoir sans précédant aux yeux de leurs familles: souvent ces jeunes sont les premiers de leur parenté à connaître la chance de faire des études.

B. La famille incite à la réussite sociale.

Idée : Les parents osent de plus en plus s'investir financièrement danss l'éducation de leurs enfants, dans le but d'une mobilité sociale ascendante.
Argumentation :
- Le diplômeapparait comme un élément indispensable dans la réussite professionnelle. Aussi, les familles s'investissent très tôt dans les études de leurs enfants, bien que le rapport à l'école diffère selon les milieux sociaux. Les parents ont alors tendance à établir des stratégies scolaires. D'après BOUDON et BOURRICAUD dans Dictionnaire Critique de la Sociologie, ces stratégies résultent de choix individuelset varient en fonction de l'origine sociale. Les familles aisées sont prêtes à beaucoup investir en prenant en compte le bénéfice futur en terme de carrière. Les familles plus populaires quant à elles ont tendances à surestimer les coûts de scolarités, et ne réalisent pas toujours les avantages potentiels. Pourtant l'ascension sociale semble plus facilement atteignable dans les milieux moinsfavorisés puisque, comme le souligne Boudon, un niveau d'étude supérieur à celui de parents faiblement diplomés est atteint plus rapidement que celui de parents très qualifiés. La durée des études requise pour y parvenir est plus courte chez les familles faiblement qualifiées, et le coût est donc plus abordable.

Idée : Les enfants sont influencés moralement par leur parents à poursuivre leurs...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Dans quelle mesure l’école est facteur de mobilité sociale?
  • Les facteurs de la mobilité sociale
  • Ecole facteur de mobilité sociale
  • L'école et la mobilité social
  • L'ecole facteur d'integration sociale
  • L'école est un facteur de mobilté sociale
  • La famille , facteur d'integration sociale
  • Vous analyserez le rôle de l'école sur la mobilité sociale.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !