L'existence du moi

Pages: 8 (1893 mots) Publié le: 2 janvier 2014
Intro :
« Je pense donc je suis » disait Descartes : cet emploi de « Je » constitue la personnalité, faite à partir d’expériences personnelles et de la confrontation avec autrui, communément appelé le Moi. « Existe » suppose que le moi fait partie du réel. Entre autre le réel définit le monde tel qu’on le voit. Mais alors peut-on supposer que le « Moi » existe ? Dans un premier temps noussupposerons que l’existence du moi est plausible. Puis dans un autre temps, que son existence est discutable. Enfin nous opposerons ces deux idées.
I/-L’existence du moi est plausible.
Le « Moi » caractérisé. On peut commencer par parler de l’identité personnelle, ce qui permet de différencier chaque sujet. Notamment de posséder des informations qui nous sont propres. Comme par exemple le prénom. Eneffet, le « Moi » se rapporte à l’égo, chaque sujet en possédant un. « Tous les Hommes naissent « égo ». ». De plus, l’égo caractérise l’unique par conséquent l’unicité, il n’y a pas deux personnes similaires. C’est pourquoi l’identité se garde dans le temps.
L’utilisation du pronom personnel « Je » en revient à la philosophie de Kant. Ce philosophe prétend que posséder le « Je » dans sapensée ou sa représentation est la définition même du sujet. Avoir le « Je » dans sa pensée c’est donc être un « Je », un sujet. Cette idée est reprise dans l’anthropologie du point de vue pragmatique, Kant explique ainsi que « posséder le « Je » dans sa représentation : ce pouvoir élève l’Homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivants sur la Terre. ».
L’Homme a donc une conscience, ellelui permet entre autre de se poser des questions sur lui-même. Cela le différencie des choses inertes telles les objets, comme par exemple la pierre. Cette faculté permet donc notamment à l’Homme de penser de façon réfléchie car tous les êtres vivants pensent, cependant seul l’Homme en est conscient.

Selon Descartes, l’Homme est un sujet donc une substance pensante. Descartes invente le« Cogito ergo sum » : l’Homme pense donc il doute. Par cela, il remet toujours tout en question. Mais cela varie en fonction des individus, par leurs sentiments et leurs ressentis. Par exemple, les actes d’amours plus réfléchis que les actes quotidiens (habitudes, etc.).
Cette possibilité de penser sur la personne est expliquée par l’étymologie du mot Philosophie venant du grec Philo Sophia signifiantl’amour du savoir. Cela passe par les sciences, la sagesse, la connaissance ainsi que les expériences personnelles. C’est grâce à elles, que l’Homme évolue et s’améliore. C’est pourquoi il a besoin du contact d’autrui.
Descartes met en place une théorie qui se base sur le doute de tout, c’est-à-dire le doute méthodique. En effet, Descartes remet tout en question, même les valeurs sûres comme sessens (l’ouïe, l’odorat, le toucher, la vue et le goût) ainsi que les sciences. Mais malgré ces remises en question, seul le « Je » résiste à ces doutes. Par conséquent le « Je » est indispensable. Comme le dit ce dernier : « De sorte qu’après y avoir bien pensé, et avoir soigneusement examiné toutes choses enfin il faut conclure, et tenir pour constant que cette proposition : Je suis, j’existe, estnécessairement vraie, toutes les fois que je la prononce, ou que je la conçois en mon esprit. »

Enfin, parlons du rapport avec autrui. Tout au long de son existence l’Homme a démontré qu’il n’était pas un être solitaire car le contact avec ses congénères lui est indispensable pour subsister. C’est par notamment le langage ou le regard que l’Homme s’inspire de ses semblables. C’est ainsi parexemple que les professions se perpétuent. C’est pourquoi l’Homme a conscience de ne pas être les objets qui l’entourent. Il sait qu’il est unique notamment par sa faculté à communiquer, avec le langage rationnel que les animaux n’ont pas. Selon Beveniste, la capacité à être un sujet est celle à pouvoir s’exprimer dans un langage articulé. En effet, le « Je » implique directement le « Tu » car...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'existence
  • L'existence
  • L'existence et le temps
  •  L’existence et le temps :
  • L'existence de dieu
  • L'existence du consentement
  • L'existence aristote
  • L'existence et le temps

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !