L'existence

Pages: 14 (3369 mots) Publié le: 27 février 2011
L’existence et le temps
chapitre 5
Chloe luttmann

Introduction :

De notre naissance à notre mort on est pris dans le temps. Il n’y a pas d’existence sans temporalité. Comment définir le temps ? C’est difficile car :

* le temps est abstrait, pas matériel
* le temps est mouvement perpétuel, flux
* le temps nous échappe sans cesse. : le temps de parler d’un instant, il nous adéjà échappé le présent est déjà toujours du passé
* il paraît difficile de maîtriser le temps :
* on ne peut pas arrêter le temps
* on ne peut pas remonter le temps
* on ne peut pas accélérer le temps

On a inventé des conventions destinées à rendre maîtrisable le temps : montre, horloge, horloge solaire, emploi du temps, changement d’heure, calendrier, sablier, clepsydre…Mais est-ce que mesurer le temps nous permet-il de savoir ce qu’il est précisément ?
Le temps n’est-il pas relatif à la manière dont on le vit ?
=> Une heure ne peut être vécu de la même manière selon ce qu’on y fait…
Lient entre l’existence et le temps : je suis censé conduire mon existence qui s’arrêtera à un moment donné (mort)
L’existence et la mort sont des notions antagonistes (quis’opposent) et pourtant elles doivent être pensées ensemble
Il n’y a pas d’existence sans mort.
Si la mort est nécessaire, ne devons-nous pas y trouver une raison de vivre mieux de savourer la vie ?

I) Penser le temps :
1) le temps objectif :
a)Le temps et l’espace :

Le problème que pose le temps est celui du mouvement, du
Changement. Comment rendre raison de ce qui ne cesse dechanger ?
Héraclite philosophe grec présocratique VIème avant J-C
Pour lui « tout coule » : « on ne se beigne jamais deux fois dans les eaux d’un même fleuve »
Le fleuve n’est jamais le même d’un moment à l’autre, l’eau a coulé, le temps a passé.
Notre existence « coule) elle aussi dans le temps on vieillit, on change d’humeur, d’objectifs…
Aristote (philosophe grec du IV avant JC) reprend cetteidée du temps possèdent un point de départ (naissance) et un point d’arrivée (mort).
Pour Aristote, on peut quantifier le temps : évaluer déterminer la quantité de temps qui a passé (seconde, minute, heure, jour, semaine, mois, années, décennies, siècle)
Aristote en conclut que « le temps est le nombre du mouvement ». En ce sens, le temps est assimilé à l’espace de façon à être mesuré.

Tempsobjectif : temps du monde, extérieur au sujet, « temps de la montre »

Conclusion : on appel temps objectif le temps rigoureusement calculé et mesuré sur la base d’unité de mesure, à l’aide d’instruments de mesure.

b) le temps est une convention :

Le temps conventionnel (celui de la montre, objectif) nous donne l’impression de maîtriser le temps de la sélectionner et de nous faireoublier sa dimension infinie. Le temps devient une quantité gérable, régulière, ponctué d’habitudes… on croit donc avoir un pouvoir sur le temps « j’ai pas le temps », «  prendre son temps »
Pourtant, au lieu de dire « j’ai tout mon temps », il vaut mieux dire « je suis mon temps » parce que je ne peux m’approprier le temps que de manière extérieure, mais je le vis intérieurement.

2) Le tempssubjectif :
a) L’opposition durée subjectif /temps subjectif :

Le temps du monde (celui de la montre) n’a rien de commun avec la durée concrète de la vie. Certainement au temps du calendrier, la durée subjective n’est pas uniforme.
Exemple : Pour la montre 1=60. Mais d’un point de vue subjectif nous ne vivions pas toujours ces 60min de la même manière : elles peuvent être rapides oulentes.

Texte n°1 : Henri Bergson, philosophe français 20°ème Siècle
L’exemple du sucre qui fond dans le verre, montre que le temps objectif est incompressible (qu’on ne peut compresser). C’est un temps nécessaire qui ne dépend pas de moi. Le temps d’attendre est au contraire subjectif, variable car il se réfère à la manière dont il est vécu.
L’affectivité joue un rôle essentiel dans ma...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'existence
  • L'existence et le temps
  •  L’existence et le temps :
  • L'existence de dieu
  • L'existence du consentement
  • L'existence aristote
  • L'existence et le temps
  • L’existence du désespoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !