L'injustice et le droit

Pages: 5 (1040 mots) Publié le: 5 juin 2013
Respecter : traiter avec considération, estimer OU ne pas porter atteinte à, obéir à une loi
Est-ce : – peut concerner le but, la raison du combat (on combattrait l’injustice au nom du droit, pour le droit ) OU la modalité du combat ( on combattrait l’injustice en respectant le droit, par le droit)
- si c’est au nom du droit qu’on combat l’injustice, c’est en faisant quoi ?désobéir est-ce la seule solution ?
L’injustice : ce qui est contraire à la justice, au sens de loi positive ( abus, passe-droit, iniquité) OU ce qui est jugé ou senti comme non conforme à ce qu’on juge ou sent être juste
I. BUT si on veut combattre l’injustice, c’est au nom de la justice, donc c’est par considération (respect) pour le droit qui est sensé incarner le juste ou dire ce qui est juste.Même si certains disent que ce combat contre l’injustice n’est qu’une revendication intéressée des faibles, un sentiment né de la jalousie. C’est la position de Calliclès (ce sont les faibles ligués contre les forts qui ont voulu promouvoir la justice de l’égalité et ont décrété injuste la loi de la nature, la loi du plus fort. Mais , ce n’est parce qu’ils sont plus justes, mais simplement “pourêtre sur le pied d’égalité avec ceux qui valent mieux qu’eux”, “ la foule vante la tempérance et la justice à cause de sa propre lâcheté” , par pur intérêt et jalousie) ou de Nietzsche ( qui fait la même analyse en ce qui concerne le droit moral. La morale chrétienne n’est que le résultat du soulèvement des esclaves et du ressentiment des faibles. Les déshérités sont des êtres “ réactifs” qui seposent en s’opposant aux êtres “ actifs”. Incapables de créer, impuissants car “mal nés” les déshérités essaient par jalousie pour les êtres “bien nés”( aristocratie) de donner une positivité à leur faiblesse, à leur valeur négative : l’impuissance devient bonté et vertu du renoncement ; la bassesse devient humilité ; l’incapacité d’agir devient patience et maîtrise ; en somme la faiblessedevient une force) , on peut penser que, si derrière la revendication de droits peuvent se cacher des intérêts particuliers, des passions, c’est plutôt le constat objectif de l’injustice qui motive souvent la volonté de rétablir la justice..
OR le droit positif est sensé incarner la justice car :
- c’est avec lui que sont posées les notions de juste et d’injuste selon Spinoza ; avant le droit, pasde droit et pas de jugement de qui est juste ou pas, on se contente de juger ce qui est bon ou mauvais pour soi
- le droit est une institution qu’ont mis en place les hommes parce qu’ils jugeaient la loi naturelle, la loi du plus fort injuste, parce qu’ils considéraient que le fait ne fait pas le droit
- le droit émane de l’Etat qui est sensé exerce le pouvoir au nom du peuple souverain,gouverner en accord avec les lois, qui expriment la volonté générale, c’est-à-dire un accord rationnel sur ce qui est dans l’intérêt commun (Rousseau)
- si le peuple est souverain, on ne peut penser qu’ils mettent en place des lois contraires à son intérêt et à ses valeurs morales
- la plupart des Etats reconnaissent la référence la Déclaration des droits de l’homme et y plient leur législationPOURTANT c’est souvent le constat qu’il y a distorsion entre la réalité du droit et le droit idéal, qu’il y a distorsion entre droit positif et morale qui est à l’origine du sentiment ou du jugement d’injustice. Si le droit n’est pas ce qu’il doit être ou ne suffit pas faire régner la justice, n’est ce pas en ne le respectant plus , c’est-à-dire en ne lui obéissant pas qu’on peut combattrel’injustice et rétablir la justice ?

II. MOYEN : si on veut combattre l’injustice, c’est peut-être en ne respectant pas la lettre du droit positif que l’on fera progresser la justice, l’esprit des lois
- même si le droit positif est conforme à ce qu’il doit être, le droit positif vise avant tout la coexistence des libertés et la sécurité, il demande de respecter les droits des autres au nom d’une...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La littérature, ses droits et devoirs de se lever contre l'injustice.
  • l'injustice
  • l'injustice
  • L'injustice
  • L'injustice
  • L'injustice
  • L'injustice
  • l'injustice

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !