L'intégration et la solidarité

4619 mots 19 pages
Dissertation : La cohésion sociale et les instances d’intégration Selon un récent sondage, un français sur deux a peur de devenir soi-même SDF. Cette peur trouve son explication dans la situation de l’emploi. Le chômage reste à des niveaux importants, les emplois précaires ont progressé et personne même les salariés stables ne se sent à l’abri du chômage. Le travail est donc un facteur d’intégration de moins en moins efficace. Pour autant, il existe d’autres facteurs d’intégration : la famille, l’école, l’Etat ; l’intégration est donc multidimensionnelle. Finalement les français à travers ce sondage, révèlent qu’ils font du travail la condition essentielle de l’intégration. Cette perception des choses est renforcée par une remise en cause des autres facteurs d’intégration que sont la famille, l’école ou l’Etat. Peut-on alors être intégrer sans travailler ?
Le rôle des instances d’intégration dans la cohésion sociale
Les formes de cohésion sociale La cohésion sociale se définit comme la force du lien qui unit les personnes appartenant à un même groupe social ou à une même société. C’est l’ensemble des relations qui rapproche les individus dans leur vie quotidienne et qui leur permet une bonne intégration. La question est de savoir comment la société assure la cohésion sociale.
Pour les économistes libéraux, la cohésion sociale peut découler du lien marchand. C’est le marché qui est créateur de lien comme Adam Smith a tenté de montrer à travers sa métaphore de la « main invisible » : « ce n’est pas de la bienveillance du boucher que nous attendons notre repas mais de l’attention qu’il porte à ses propres intérêts ». La recherche de l’intérêt personnel dans le cadre de relations marchandes serait donc un facteur de cohésion sociale pour les libéraux.
Pour sa part, Emile Durkheim s’interroge sur la question de la cohésion sociale et met en avant le lien sociétaire. Durkheim distingue deux types de solidarité qui auraient évoluées dans le temps. Les sociétés

en relation

  • Intégration et solidarité
    354 mots | 2 pages
  • Amzab
    9970 mots | 40 pages
  • Cohésion sociale et instance d'integration
    4777 mots | 20 pages
  • La cohésion sociale et les instances d’intégration
    783 mots | 4 pages
  • Dans quelle mesure l’état providence assure-t-il toujours l’intégration sociale ?
    1902 mots | 8 pages
  • Integration et solidarité
    11519 mots | 47 pages
  • La cohésion sociale SES
    932 mots | 4 pages
  • Dissertation valet maitre
    2343 mots | 10 pages
  • La solidarite
    620 mots | 3 pages
  • L'intégration des homosexuels
    387 mots | 2 pages