L'objectivité de l'histoire suppose-t-elle l'impartialité de l'historien ?

1004 mots 5 pages
Analyse du sujet :

L'interrogation porte sur les caractéristiques de l'histoire comme science (Historie en allemand), et non comme récit, témoignage (Geschichte, pour reprendre la distinction allemande) et sur la principale d'entre elles : l'objectivité. Le présupposé qu'il faudra analyser est donc que l'histoire est objective comme toute science et que cette objectivité est elle-même conditionnée par une prétendue impartialité de l'historien. Que signifie l'impartialité de l'historien ? Est-elle synonyme d'objectivité ? Mais, si l'histoire est une science humaine (ce qu'il faudra définir et montrer), l'historien est-il un scientifique comme les autres (physicien, biologiste...) ?

Problèmes posés par le sujet : En quel sens parler de l'objectivité de l'histoire et comment justifier cette prétention à expliquer des faits vrais car vérifiés ? Qu'est-ce qui caractérise cette objectivité qui n'est pas du même ordre que l'objectivité des sciences dites exactes ? Peut-il y avoir une subjectivité de l'historien qui ne s'oppose pas à la prétention de l'histoire à être objective, c'est-à-dire indépendante des affects, des goûts et des passions des individus qui l'étudient ? L'histoire est-elle vraiment une science, une connaissance ou une enquête, une recherche tâtonnante comme l'exprime l'étymologie grecque du terme (istoria, enquête chez Hérodote)

Annonce du plan : Nous montrerons, dans un premier temps, que l'objectivité est caractéristique de la prétention de l'histoire à être une science (partie 1), mais qu'elle ne peut supposer une impartialité de l'historien du fait de sa méthode et de son objet, la connaissance du passé humain par un homme du présent (partie 2). Elle ne repose donc que sur une « subjectivité de recherche » de l'historien.

Plan :

1- L'objectivité de l'histoire est caractéristique de l'intention scientifique de l'histoire...
a) L'histoire, une science qui construit son objet :
- rappel de la distinction hégélienne entre

en relation

  • L’objectivité de l’histoire suppose-t-elle l’impartialité de l’historien ?
    703 mots | 3 pages
  • L'objectivité de l'histoire suppose t-elle l'impartialité de l'historien? et l'art nous éloigne t-il de la réalité?
    399 mots | 2 pages
  • Bac 2009 - serie l - philosophie - sujet 1
    415 mots | 2 pages
  • L'histoire
    2129 mots | 9 pages
  • Sujets philo
    252 mots | 2 pages
  • Philosophie
    2564 mots | 11 pages
  • Analyser un sujet de dissertation
    989 mots | 4 pages
  • Épistémologie de l'histoire
    2845 mots | 12 pages
  • L'histoire est-elle une science
    8615 mots | 35 pages
  • Dissertation de culture générale
    7060 mots | 29 pages